Revue de presse du 7 février 2022 : Les Lions Célébrés par les Quotidiens

0
468
Revue de presse du 7 février 2022 Les Lions Célébrés par les Quotidiens
Revue de presse du 7 février 2022 Les Lions Célébrés par les Quotidiens

Revue de presse du 7 février 2022 : Les Lions Célébrés. Les quotidiens parvenus lundi à l’APS célèbrent comme il se doit la victoire des Lions du football à l’issue de la 33e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), une première historique qui emballe les journaux à la mesure de l’enthousiasme général qui s’est emparé du Sénégal.

Les Lions Célébrés par les Quotidiens Revue de presse du 7 février 2022

le sacre de mané, les larmes de salah
le sacre de mané, les larmes de salah

Le journal Les Echos souligne ainsi les larmes de joie des Lions, de leurs devanciers de 2002 et des journalistes sénégalais présents au Cameroun pour la couverture de la CAN.

Selon le journal, le président Macky Sall « annule sa visite officielle aux Comores », pour « accueillir les Lions à 13 heures », non sans avoir décrété « ce lundi, journée fériée, chômée et payée ».

Le sélectionneur des Lions a été régulièrement critiqué

« Les Lions ont réalisé le rêve fou de tout un peuple en battant les Pharaons aux TAB », écrit Vox Populi, qui présente la victoire du Sénégal comme « la revanche d’Aliou Cissé pour tout le monde ».

Une manière pour le journal de rappeler que le sélectionneur des Lions a été régulièrement critiqué, en particulier lors de cette CAN camerounaise, pour le jeu de son équipe, jugé insuffisant par rapport à la qualité de l’équipe dont il dispose.

Il reste que l’attaquant-vedette du Sénégal Sadio Mané et le portier sénégalais Edouard Mendy ont été « sacrés meilleur joueur et gardien », rapporte le même journal. Ce que souligne également le journal Le Quotidien, en pointant : « Sadio Mané, meilleur joueur du tournoi. Edouard Mendy, meilleur gardien ».

Explosion de joie dans le pays

senegal champion du continent
senegal champion du continent

Le Quotidien parle aussi de « Lions Indomptables », clin d’œil appuyé au pays organisateur, le Cameroun, dont l’équipe nationale a été stoppée en demi-finale par l’Egypte, adversaire du Sénégal en finale.

« Pharaonique ! » (Walfquotidien), « Historique ! » (Tribune), « Au sommet de la pyramide », et d’autres qualificatifs encore, les quotidiens se sont littéralement lâchés pour évoquer l’ »explosion de joie dans le pays », après le dernier tir au but marqué par Sadio Mané, officialisant la victoire finale du Sénégal.

Une forte clameur a éclaté et envahi Dakar dès le coup de sifflet final

« A Dakar, c’était l’explosion de joie, dimanche soir, après la finale de la Coupe d’Afrique des nations à Yaoundé, où le Sénégal s’est imposé face à l’Egypte aux tirs au but », rapporte le quotidien L’As.

L’Observateur renchérit : « Une forte clameur a éclaté et envahi Dakar dès le coup de sifflet final de l’arbitre. Un déferlement de foules et des parades de motos et de voitures ont eu lieu dans tous les quartiers. C’était l’ambiance des grands soirs ».

« Le Sénégal, champion d’Afrique des nations, a célébré (….) son premier trophée continental. Une coupe guettée depuis 60 ans », poursuit L’Observateur, qui se permet la manche suivante : « La tête dans les étoiles ».

A lire aussi

« C’était une canne à sucre ! », estime Bés Bi Le Jour, pendant que Sud Quotidien s’exclame : « Enfin ! », un mot qui à lui seul traduit le soulagement de tout un peuple.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here