Revue de presse football du 7 février 2022 : Le sacre des Lions, vu d’Afrique

0
22

Le sacre des Lions, vu d’Afrique. Des quotidiens de la sous-région reviennent sur le sacre du Sénégal, dimanche, à l’issue de la 33e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), un couronnement dont la plupart des titres consultés saluent la dimension historique.

Sacre des Lions de la CAN 2021, vu d’Afrique

Ainsi du quotidien ivoirien Fraternité Matin qui souligne que « les Lions de la Teranga tiennent leur première étoile ».

« Le peuple sénégalais peut pousser un ouf de soulagement », après plusieurs échecs, les Lions « tiennent enfin leur premier trophée continental », écrit Frat’ Mat’, quotidien contrôlé par l’Etat ivoirien.

« A dire vrai, en termes de match, il n’y en a vraiment pas eu tant la domination a été sénégalaise. Il a fallu un excellent Gabaski pour retarder l’échéance jusqu’au terme de la prolongation », souligne le même journal, ajoutant que « Bouna Sarr, Idrissa Gana Gueye, Sadio Mané et autres Mendy ont tout simplement été héroïques. Le Sénégal peut être fier d’eux ».

Le Sénégal, nouveau champion d’Afrique après sa victoire sur l’Egypte, martèle Guinée news comme pour faire plus évidence, avant d’ajouter que le pays « a remporté la première Coupe d’Afrique de son histoire au terme d’un match très tendu joué contre les Pharaons d’Egypte ».

Un penalty de Sadio Mané à la 7ème minute

« Moins brillant dans le jeu, les Egyptiens ont longtemps compté sur leur gardien Abou Gabal qui a réussi à détourner un penalty de Sadio Mané à la 7ème minute ». Aussi ont-ils « réussi à amener le Sénégal, pourtant dominateur, aux tirs aux buts. Eux qui ont toujours eu de la réussite dans cet exercice à travers lequel ils ont éliminé la Côte d’Ivoire et surtout le pays organisateur, le Cameroun », souligne Guinée news.

Mais « la chance était du côté des Lions qui ont converti quatre de leurs cinq tirs, contre deux pour les Pharaons », selon le site d’information.
Et de rappeler que l’Egypte, « sortie de la phase de poules par un trou de souris (…), sans convaincre, a éliminé successivement trois favoris de la compétition que sont la Côte d’Ivoire, le Maroc et le Cameroun ».

« Au terme d’une finale assez équilibrée », « le verdict final s’est décidé lors de la séance de tirs au but », indique Mali Web, lequel n’oublie pas de rappeler que « le Sénégal de Sadio Mané, considéré comme l’effectif le plus qualitatif du continent (….), n’a jamais gagné le moindre trophée continental dans son histoire. Une anomalie ».

Sénégal obtient « au mental » son premier trophée aux dépens de l’Egypte

« Comme un symbole, c’est Sadio Mané qui a offert la première CAN de son histoire à son pays en transformant le dernier penalty », écrit Mali Web, tandis que Mauriweb estime que le Sénégal obtient « au mental » son premier trophée aux dépens de l’Egypte.

« Supérieur dans le jeu à une Egypte qui n’a jamais cherché à jouer, le Sénégal a dû attendre le terme de la séance de tirs au but pour obtenir le premier trophée de son histoire. Sadio Mané a conclu la séance en réussissant le sien alors que Gabaski lui en avait bloqué un au début de la partie (0-0, t.a.b. 4-3) », relève la même source.

Elle ajoute que trois ans après l’échec en finale au Caire, face à l’Algérie, en 2019, « le Sénégal peut savourer. Il soulève enfin le premier trophée de sa longue histoire footballistique ».

La voix aux côtés des fans des Lions de la Téranga

« La solidarité entre les Lions a d’ailleurs joué son plein » dimanche soir. « Les Camerounais étaient largement solidaires avec les Sénégalais face à une Egypte qui les a éliminés en demi-finale. Ils sont venus donner de la voix aux côtés des fans des Lions de la Téranga ayant fait le déplacement face aux supporters des Pharaons », fait remarquer le site d’information mauritanien.

« Tout avait pourtant mal commencé pour Sadio Mané et ses coéquipiers lorsque la star de Liverpool a vu son pénalty arrêté à la 6e minute par le portier égyptien, Gabasky », rappelle lefaso.net, du Burkina Faso.

Tout le peuple sénégalais attendait avec impatience est enfin arrivé

« C’est le premier sacre continental pour le Sénégal », poursuit ce site d’information qui rappelle aussi que « Sadio Mané et ses coéquipiers avaient perdu la finale en 2019 face à l’Algérie ».

Cameroon-Info.Net, telle une bonne annonce, la meilleure des nouvelles, écrit : « Le moment que tout le peuple sénégalais attendait avec impatience est enfin arrivé », avec la victoire des Lions, « désormais champions d’Afrique après une longue finale disputée contre l’Egypte ».

A lire aussi

« Direction, Dakar ! », s’exclame Cameroon Tribune. Le quotidien gouvernemental camerounais rapporte que le capitaine des Lions, Kalidou Koulibaly, a reçu le trophée de la CAN des mains du président Paul Biya, « au terme d’une cérémonie de clôture grandiose ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here