Lula da Silva accuse l’actuel président du Brésil d’avoir « un comportement génocidaire »

0
3
Lula da Silva accuse l'actuel président du Brésil d'avoir un comportement génocidaire
Lula da Silva accuse l'actuel président du Brésil d'avoir un comportement génocidaire
81 / 100

Lula da Silva fait encore parler de lui en accusant l’actuel président du Brésil, Jair Bolsonario, d’avoir « un comportement génocidaire ».

Lula da Silva accuse de « génocidaire » l’actuel président du Brésil

L’ancien président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a accusé aujourd’hui l’actuel chef de l’Etat brésilien, Jair Bolsonaro, d’avoir un comportement génocidaire et de révéler une tendance à « faire le mal ».

« Bolsonaro ne pense pas à faire le bien, seulement à faire le mal », a déclaré Lula dans une interview à la chaîne de télévision France 24, dans laquelle il a critiqué la gestion de l’actuel président dans la lutte contre la pandémie de covid-19, mais aussi en Amazonie.

Lula da Silva a ajouté que « Bolsonaro ne faisait pas face à la pandémie, il ne croyait pas à la science (…), il ne voulait pas acheter de vaccins quand il y en avait un, il n’encourageait pas le port de masques ou le fait de rester chez soi ».

« C’est pourquoi je dis qu’il est responsable d’une partie des 540 000 Brésiliens qui sont morts. Pour ce que je considère qu’il a un comportement génocidaire », a-t-il souligné.

Bolsonaro paiera pour son irresponsabilité et pour ne pas avoir pris soin de la santé des gens

L’ancien président brésilien s’est également dit convaincu qu’à un moment donné, Bolsonaro paiera pour son irresponsabilité et pour ne pas avoir pris soin de la santé des gens, notant que, s’il était à la place de l’actuel président, il aurait établi une série de protocoles afin que les Brésiliens reçoivent des informations fiables, basées sur des données scientifiques.

Celui qui a été président du Brésil entre 2003 et 2010 était encore convaincu que la solution au Brésil est de gouverner pour les pauvres, en les mettant au centre des préoccupations de l’État.

A lire aussi

« L’attitude de Bolsonaro semble fasciste, à cause de son comportement et de ses attaques. Il s’en prend au peuple, aux femmes, aux noirs, aux syndicalistes, aux anciens présidents de la République. Il ressemble à un être non civilisé. Il faut être dur avec lui parce qu’il est comme ça. Il ne se respecte que lui-même », a dénoncé Lula da Silva.

Convaincu que Bolsonaro perdra les élections présidentielles et que le Brésil « redeviendra un pays civilisé », Lula da Silva s’est dit convaincu que le mandat « de ce président génocidaire » touche à sa fin.

Il estime que la richesse de la diversité devrait être utilisée pour générer d’autres opportunités d’emploi

Lula da Silva a également critiqué les actions du président actuel envers la forêt amazonienne, où il estime que la richesse de la diversité devrait être utilisée pour générer d’autres opportunités d’emploi pour la région.

Cependant, Lula da Silva a insisté sur le fait qu’aucun pays ne peut dire que l’Amazonie doit être internationalisée ou la transformer en « une sorte de sanctuaire pour l’humanité », en référence à une proposition récemment présentée par le président français Emmanuel Macron.

A lire aussi

Interrogé sur son éventuelle candidature à la prochaine présidentielle, Lula da Silva a confirmé que « le moment venu », s’il a « la même santé et la même volonté », il sera candidat.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here