Scandale de mœurs au sommet de la France : Un membre du gouvernement prêt à partir ?

0
113

Un membre du gouvernement prêt à partir ? La secrétaire d’Etat Nathalie Elimas sur le départ du gouvernement ? Une enquête administrative a été ouverte à la suite d’accusations « de harcèlement et de maltraitance au sein du cabinet de Nathalie Elimas ».

Membre du gouvernement prêt à partir ?

Selon nos informations, la secrétaire d’Etat chargé de l’Éducation prioritaire est mise en difficulté dans le pré-rapport de l’enquête interne l’accusant de harcèlement.

Jean Castex et Jean-Michel Blanquer ont échangé avec elle, mais aucune décision n’a été prise pour le moment. Selon un ministre, Nathalie Elimas est hospitalisée depuis mercredi.

Le 15 janvier, une enquête administrative a été ouverte par le ministère de l’Éducation nationale, à la suite d’accusations « de harcèlement et de maltraitance au sein du cabinet de Nathalie Elimas ».

Personne n’était au courant de ces faits en dehors de ses équipes, jusqu’à l’alerte adressée à Jean-Michel Blanquer.

« Les conclusions sont terribles »

Membre du gouvernement prêt à partir
Membre du gouvernement prêt à partir

Selon nos informations, un pré-rapport interne non-destiné au public a été remis à Jean Castex il y a quelques jours, et selon une source à l’Elysée « les conclusions sont terribles » pour Nathalie Elimas, directement mise en cause.

En conséquence, le Premier ministre s’est immédiatement entretenu avec la Secrétaire d’Etat.

Durant l’échange, Jean Castex lui a demandé une explication sur ces accusations et le départ de Nathalie Elimas du gouvernement a été évoqué, mais « elle a refusé cette option ».

La Secrétaire d’Etat est restée fidèle à sa version, bien que contredite par le pré-rapport, selon des sources internes.

Selon nos informations, à la suite de ce refus, Jean Castex a transmis ce dossier à Jean-Michel Blanquer. Le ministre de l’Éducation nationale s’est entretenu avec Nathalie Elimas cette semaine.

De nouveau, son départ du gouvernement a été évoqué, mais encore une fois « la secrétaire d’Etat a rejeté cette offre ». Le cabinet de Jean-Michel Blanquer, n’a pas souhaité s’exprimer sur ce sujet, justifiant « attendre la fin de l’enquête ».

Nathalie Elimas hospitalisée

Nathalie Elimas reste donc un membre à part entière du gouvernement, un conseiller se défend : « c’est impossible de faire démissionner un ministre contre sa volonté on aurait dû organiser un remaniement. » Cependant, cette situation est incompatible avec le calendrier d’Emmanuel Macron.

Un collaborateur explique : le président veut attendre d’annoncer sa candidature, et profiter des départs de plusieurs ministres, « pour faire partir le bébé avec l’eau du bain ». Le dossier Nathalie Elimas passera donc au milieu des autres, lors du remaniement de la campagne présidentielle.

A lire aussi

Enfin, son cabinet assure que l’activité du secrétariat d’Etat se poursuit, mais selon nos informations, Nathalie Elimas est hospitalisée depuis mercredi. Elle ne s’est pas rendue jeudi à l’inauguration d’un commissariat dans sa circonscription.

Selon plusieurs ministres, une consigne a été adressée au sein du gouvernement ; « faut plus rien demander à Elimas ». Officiellement, même si elle fait encore partie du gouvernement, dans les faits, la secrétaire d’Etat est en retrait.

Contactée par Europe 1, Nathalie Elimas a réfuté ces accusations et affirme être toujours au travail, mais précise prendre « quelques jours de congés la semaine prochaine ».

Par Kafunel 10h51, le 19 février 2022,
modifié à 11h27, le 19 février 2022

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here