L’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) avec le soutien de l’Agence Nationale de la Recherche française (ANR), et la collaboration des Universités Cheikh Anta Diop de Dakar(UCAD), Assane Seck de Ziguinchor (UASZ) et de l’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD) déroule un projet de recherche qui questionne les logiques de conciliation entre travail professionnel et organisation familiale au sein des ménages dakarois. 

Officiellement lancé depuis Octobre 2016, ce projet, intitulé DiSCOrD (Division sexuée du travail domestique et parental dans les couples à Dakar) s’étalera sur 4 ans.

Les comités consultatifs de DiSCOrD, ont pour vocation de réunir des acteurs et actrices institutionnel-le-s, des organisations professionnelles et des organismes internationaux sensibles à la question des rapports de genre.

La première réunion de travail du projet DiSCOrD s’est tenue ce Mardi 24 avril sur le Campus de l’IRD.

Les objectifs de cette rencontre furent de recueillir les expertises pluridisciplinaires des différents participants sur les questions de genre afin de les croiser avec celles du projet, et de démarrer une réflexion commune sur la diffusion des résultats de la recherche, afin que les produits futurs de cette recherche soient au plus près des préoccupations des différentes institutions. 

Après un temps de présentation du projet, des enquêtes quantitatives (en cours) et qualitatives (à venir), un long temps d’échanges guidé par deux questions principales ont permis aux participants de s’exprimer.

  • Quels retours sur le projet DiSCOrD et sur ses outils ?
  • Comment et par quels canaux diffuser les résultats de recherche ?

D’autres ateliers sont prévus à l’horizon du second semestre 2018 notamment pour présenter les premiers résultats,  les mettre en débat, ainsi que pour évaluer la pertinence des produits de valorisation que le projet DiSCOrD développera.

En savoir plus….

Plaquette de présentation – DiSCOrD


Plaquette de présentation – DiSCOrD (pdf, 352 Ko)

Plaquette – Enquête FORTE


Plaquette – Enquête FORTE (pdf, 1844 Ko)

Laisser un commentaire