Les autorités britanniques annoncent avoir identifié 155 suspects dans le cadre de l’enquête sur le vaste scandale de pédophilie qui secoue le monde du football.


429 victimes, dont certaines étaient seulement âgées de 4 ans au moment des faits, ont été recensées et 148 clubs sont concernés, a révélé l’organisme de coordination des différentes polices régionale, le NPCC.

Il s’agit d’un dossier particulièrement sensible.

Face à la gravité des faits, le NPCC a lancé l' »Opération Hydrant » pour enquêter sur les cas d’abus sexuel commis il y a plusieurs décennies au sein d’institutions ou par des personnes au profil public.

Le NPCC a par ailleurs mise en place une ligne d’assistance téléphonique pour les victimes présumées.

Stewart, White, Walters et Woodward (de gauche à droite) affirment avoir été victimes d'abus sexuels
Stewart, White, Walters et Woodward (de gauche à droite) affirment avoir été victimes d’abus sexuels

Le nombre de signalements d’abus sexuels s’élèvent à présent à 819 selon la police. Et « ce chiffre ne fait que grimper » a prévenu Simon Bailey, chef-adjoint de la police de Norfolk et en charge de cette enquête.

« Il s’agit d’un dossier particulièrement sensible, concernant parfois des personnes très connues, ce qui complique notre tâche » a-t-il ajouté.

Le scandale de pédophilie dans le football anglais a éclaté suite aux révélations d’une vingtaine de joueurs depuis la mi-novembre.

Ces footballeurs, dont certains anciens internationaux, affirment avoir été victimes d’agressions sexuelles par leur entraîneur, ou recruteur, lorsqu’ils étaient enfants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.