Plaidoyer pour l’éducation environnementale

0
132

C’est ce que l’on appelle plaidoyer pour l’éducation environnementale. La cheffe du secteur des eaux et forêts du département de Mbour (ouest), capitaine Bineta Ndiaye Cissé, a invité les enseignants à introduire dans les curricula des modules sur l’éducation environnementale afin d’inciter les apprenants à prendre conscience de l’aggravation de la dégradation de l’environnement.

Plaidoyer pour l’éducation environnementale

Célébration Journée internationale des femmes 2022
Célébration Journée internationale des femmes 2022

’’Il est opportun, actuellement, eu égard au changement climatique, d’introduire dans les curricula, l’éducation environnementale. C’est pourquoi nous recommandons des modules bien identifiés, au corps professoral, pour que les élèves soient conscients de la dégradation de l’environnement, pour prendre des mesures idoines’’, a-t-elle fait valoir.

Elle s’exprimait samedi à l’occasion d’une journée de reboisement au lycée Demba Diop de Mbour, à l’initiative de l’Agence sénégalaise de la reforestation et de la grande muraille verte (ASRGMV). Une pépinière a, par la même occasion, été réalisée dans l’établissement scolaire.

Membre du gouvernement prêt à partir
Membre du gouvernement prêt à partir

A lire aussi

’’Dans certaines communes du département de Mbour, on a commencé à introduire l’éducation environnementale, notamment à Nguéniène et Joal-Fadiouth où, dans la formation des enseignants, nous produisons des modules pour faire comprendre aux élèves les bienfaits de l’arbre, comment protéger les arbres’’, a-t-elle assuré.

Rôle extrêmement important dans les écosystèmes

Le néré, une plante aux vertus inestimables1
Le néré, une plante aux vertus inestimables1

Selon la capitaine Bineta Ndiaye Cissé, cheffe du secteur des eaux et forêts de Mbour, le ‘’rôle vital de l’arbre n’est plus à démontrer’’, puisqu’il joue un ‘’rôle extrêmement important’’ dans les écosystèmes.

’’(…) A l’école, on apprend aux élèves la technique de production de plants et à les entretenir’’, a expliqué Mme Cissé.

Sur le plan alimentaire aussi, a-t-elle souligné, la production de fruits contribue à l’amélioration du régime alimentaire des élèves, tandis que sur le plan environnemental, les arbres plantés dans les écoles procurent du microclimat favorable aux enseignements.

A lire aussi

’’C’est bon de planter des arbres, mais il est encore plus bon de les entretenir ; planter des arbres et ne pas les entretenir, ne servira à rien. Il faut les entretenir, les suivre et faire des techniques sylvicoles pour une bonne réussite du reboisement. Ce n’est pas nécessaire de planter des milliers d’arbres alors qu’au final, le taux de déchet est important’’, a estimé Mme Cissé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here