Ligue des Champions : Kolo Muani déjà indispensable à Francfort

0
95

Ligue des Champions, Randal Kolo Muani déjà indispensable à Francfort. Transféré cet été à Francfort avec l’alléchante perspective de jouer la Ligue des champions, l’ancien attaquant de Nantes Randal Kolo Muani s’est rapidement imposé à la pointe de l’attaque de l’Eintracht, dont il sera l’un des principaux atouts mardi (21h00) à Marseille.

Randal Kolo Muani, 23 ans, déjà indispensable à Francfort

Randal Kolo Muani, 23 ans, déjà indispensable à Francfort2
Randal Kolo Muani, 23 ans, déjà indispensable à Francfort2

À 23 ans, Randal Kolo Muani a mis seulement trois rencontres –un premier tour de Coupe d’Allemagne, l’ouverture de la Bundesliga contre le Bayern Munich et la Supercoupe d’Europe contre le Real Madrid, débutés sur le banc mais avec des entrées en jeu remarquées– pour convaincre son entraîneur Oliver Glasner de ne pas le laisser sur le banc de l’Eintracht Francfort.

Depuis, l’ancien attaquant de Nantes, auteur de douze buts la saison passée avec les Canaris, a toujours été titularisé, d’abord en soutien de Lucas Alario ou de Rafael Borré, puis assez vite au poste d’avant-centre, avant de reprendre une place moins avancée samedi contre Wolfsburg.

« Je n’ai pas de position préférée et je joue là où l’entraîneur me place. Mais je me vois plus comme un attaquant », expliquait-il en début de saison au bi-hebdomadaire sportif kicker.

À domicile contre le Bayern Munich pour la première journée de Bundesliga, après une première mi-temps à regarder depuis le banc ses coéquipiers se noyer face au jeu offensif munichois, il a pu montrer sa pointe de vitesse en seconde période, pour permettre à Francfort de sortir un peu la tête de l’eau.

Kolo Muani se distingue surtout depuis le début de la saison par son altruisme

Randal Kolo Muani, 23 ans, déjà indispensable à Francfort1
Randal Kolo Muani, 23 ans, déjà indispensable à Francfort1

Et Kolo Muani en a profité pour inscrire son premier but dans le championnat allemand, trompant Manuel Neuer et sauvant l’honneur de son équipe battue 6-1.

S’il a doublé son compteur contre le Werder Brême, le vainqueur de la Coupe de France l’an passé avec Nantes se distingue surtout depuis le début de la saison par son altruisme, puisqu’il occupe la tête du classement des passeurs de Bundesliga avec déjà quatre passes décisives, autant que la saison passée en Ligue 1.

Face à Leipzig il y a dix jours, au lieu de tenter de trouver la faille d’une tête incertaine, il a ainsi préféré remiser pour offrir au Japonais Daichi Kamada l’ouverture du score, prémices d’une démonstration offensive (4-0) qui a joué dans la chute de l’entraîneur de Leipzig Domenico Tedesco, limogé quelques jours plus tard.

« Satisfaits de son évolution »

Randal Kolo Muani, 23 ans, déjà indispensable à Francfort
Randal Kolo Muani, 23 ans, déjà indispensable à Francfort

« Qu’il soit capable de s’élever si rapidement à un tel niveau, c’est déjà surprenant. Mais on a vu lors de la préparation, il intègre très rapidement ce que l’entraîneur lui demande et le met en application avec beaucoup d’intensité », a loué le directeur sportif de l’Eintracht Markus Krösche après les débuts compliqués en Ligue des champions, une défaite 3-0 à domicile contre le Sporting.

Arrivé sur le tard, ce n’est que vers 17 ans, lorsqu’il rejoint Nantes en 2015 au centre de formation, que l’idée d’une carrière professionnelle a commencé à faire son chemin pour « RKM », qui a grandi à Villepinte, à une vingtaine de kilomètres du Stade de France.

A lire aussi

« Nous sommes extrêmement satisfaits de son évolution, mais il n’est qu’au début et il aura parfois des rencontres où ça ne se passera pas aussi bien », a ajouté Markus Krösche au micro de DAZN.

Dans un groupe équilibré avec Tottenham, le Sporting et Marseille, Kolo Muani et ses coéquipiers apprennent le très haut niveau européen, alors que l’Eintracht, lauréat de l’Europa Ligue la saison passée, découvre la Ligue des champions.

L’apprentissage a été compliqué dans son Waldstadion face au Sporting. Et en championnat, Francfort n’arrive pas à se sortir du milieu du classement, avec seulement deux victoires en six matches.

Par Kafunel.com Avec AFP 13 septembre 2022 08:30

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here