Gabon : Rose Christiane Ossouka Raponda, première femme à la tête du gouvernement

2
44

C’est officiel ! Rose Christiane Ossouka Raponda, puisque c’est d’elle qu’il s’agit , est la première femme à la tête du gouvernement du Gabon. Egalement première mairesse de la capitale depuis 1958 et jusque-là ministre de la Défense, Ossouka Raponda remplace désormais Julien Nkoghe Bekalé qui occupait les fonctions de Premier ministre depuis le 12 janvier 2019.

Le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba, vient de nommer ce jeudi Rose Christiane Ossouka Raponda, au poste de Première ministre du Gabon.

Première femme à occuper la tête du gouvernement gabonais, Rose Christiane Ossouka Raponda, économiste de formation, est diplômée de l’Institut gabonais de l’économie et des finances avec une spécialisation en finances publiques.

Avant sa première entrée au gouvernement en 2012 en qualité de ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique, elle occupe les fonctions de directrice générale de l’Économie et directrice générale adjointe de la Banque de l’habitat du Gabon.

Rose Christiane Ossouka Raponda, au poste de Première ministre du Gabon

En 2014, elle est élue conseillère municipale dans le 3e arrondissement de la commune de Libreville sous l’étiquette du parti démocratique gabonais (PDG), avant de devenir la première femme maire de la capitale depuis 1956.

Rose Christiane Ossouka Raponda bongo ali Gabon (1)
Rose Christiane Ossouka Raponda bongo ali Gabon (1)

À la tête de Libreville, ville qui concentre près d’un tiers de la population du Gabon, elle conduit de nombreuses réformes, assainissant en particulier ses finances et laissant à son départ un excédent de près de 27 milliards de francs CFA.

En janvier 2019, Rose Christiane Ossouka Raponda intègre le gouvernement au poste de ministre d’Etat, ministre de la Défense nationale.

A lire aussi  Androsexuel, skoliosexuel, lithromantique, aromantique… ce que signifient ces orientations sexuelles et amoureuses

Dotée d’une expérience dans les domaines de la finance et de l’économie, la nouvelle Première ministre aura entre autres missions celle d’assurer la relance économique et l’accompagnement social en pleine crise de la Covid-19.

2 COMMENTS

Laisser un commentaire