Scandale du financement Libyen: L’ami de 40 ans interrogé aussi

0
300

L’ancien ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux était entendu mardi en audition libre dans le cadre de l’enquête sur des soupçons de financement libyen de la campagne présidentielle victorieuse de 2007 de Nicolas Sarkozy, a-t-on appris de source proche du dossier.

A lire aussi: Nicolas Sarkozy en garde à vue pour l’affaire Financement libyen

Brice Hortefeux étant eurodéputé, ce statut de « suspect libre », qui permet d’éviter la garde à vue, dispense les enquêteurs de solliciter auprès du Parlement européen une demande de levée d’immunité, et partant dévoiler une partie de leurs investigations .

Invitée à réagir sur le placement en garde à vue de Nicolas Sarkozy, Nadine Morano, qui a compté parmi les plus farouches soutiens de l’ancien président, a estimé que ce dernier n’était « pas épargné ». Elle a également appelé à la « prudence », rappelant que Nicolas Sarkozy avait par le passé bénéficié de non-lieux.

Sur son compte Twitter, elle a retweeté le message ci-dessous :

Pour sa part, le Premier ministre Edouard Philippe, interrogé ce matin par Jean-Claude Bourdin sur BFMTV et RMC, a indiqué n’avoir « aucun commentaire à faire sur la procédure judiciaire ».

Pour aller plus loin :

Nicolas Sarkozy, candidat justiciable (2016)
Affaire Karachi : le poison de Sarkozy (2012)
Sarkozy / Kadhafi : Des comptes obscurs (2012)
Financements occultes : Sarkozy riposte contre Mediapart (2012)

 

KAFUNEL avec TV5MONDE – AFP 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here