Gaël Monfils s’est qualifié jeudi pour les demi-finales du tournoi de Doha en venant à bout de l’Allemand Peter Gojowczyk (6-3, 7-6 [6]). Le Français retrouvera Dominic Thiem pour une place en finale.

Quatre mois après sa dernière apparition sur le circuit à l’occasion de l’US Open et sa blessure au genou, qui l’a privé de la victoire en Coupe Davis avec l’équipe de France, Gaël Monfils effectue un retour particulièrement attendu cette semaine au tournoi de Doha.

Certes, le Tricolore, retombé au 46e rang mondial, est encore loin de son meilleur niveau, mais sa combativité fait plaisir à voir. Vainqueur dans la douleur au premier tour de Paolo Lorenzi (6-3, 3-6, 6-4), le Parisien a ensuite dû batailler pour sortir Jan-Lennard Struff (6-3, 1-6, 6-3).

Jeudi, c’est un autre allemand, Peter Gojowczyk, qui se présentait sur sa route. Et si le premier set fut rapidement bouclé, le Français s’est employé pour remporter au jeu décisif la seconde manche, après avoir sauvé une balle de set (6-3, 7-6 [6]).

« J’ai eu de très bons passages avec un meilleur fond de jeu, mais aussi des moments où je me sens un peu moins bien, je me dérègle un peu. Je perds un peu le fil du match, la confiance aussi (…) Je peux mieux jouer », a confié à beIN SPORTS, la Monf’, vainqueur en 1h27.

C’est un adversaire d4UN tout autre calibre qu’il devra battre dès vendredi s’il veut s’ouvrir les portes d’une finale qu’il a déjà disputée à trois reprises (2006, 2012 et 2014).

Gaël Monfils sera en effet opposé à l’Autrichien Dominic Thiem, 5e joueur mondial et tête de série n°1, qui avait dominé un peu plus tôt le Grec Stefanos Tsitsipas (7-5, 6-4), lui-même tombeur au tour précédent de Richard Gasquet.

Publicités

Laisser un commentaire