Revue De Presse Du 8 Septembre 2022. Le Terrain Octroyé À La Société Sertem Properties Continue De Faire Des Vagues Dans Les Quotidiens. Le tollé survenu après l’octroi d’un terrain de l’Ecole supérieure d’économie appliquée (ESEA) à la société immobilière Sertem Properties continue de préoccuper les quotidiens.

Terrain Octroyé À La Société Sertem Properties Continue De Faire Des Vagues Dans Les Quotidiens Revue De Presse Du 8 Septembre 2022

Revue De Presse Du 7 Septembre 2022 Les Quotidiens S’Indignent Du Bail Octroyé À Un Privé Sur Un Terrain De L’Etat
Revue De Presse Du 7 Septembre 2022 Les Quotidiens S’Indignent Du Bail Octroyé À Un Privé Sur Un Terrain De L’Etat

Selon Libération, le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, a refusé de donner son blanc-seing au gouverneur de Dakar et à Sertem Properties qui, selon le journal, ont signé le bail octroyé à cette société privée en contrepartie d’‘’un ridicule loyer de 5.160.000 francs CFA par an’’, pour ‘’une durée de trente ans’’.

‘’L’Etat veut s’éviter une nouvelle polémique’’ relative à la manière dont il gère ses terres, affirme EnQuête en ajoutant : ‘’Face à l’indignation soulevée par le bail accordé sur [un terrain] de l’Ecole supérieure d’économie appliquée, le ministère de l’Enseignement supérieur tente d’éteindre l’incendie’’.

A lire aussi

‘’Le bruit est d’une telle intensité qu’il étouffe le son de la vérité qui se cache derrière l’opération’’, commente L’Observateur.

A l’opposé de l’attitude prêtée au ministre des Finances et du Budget, un fonctionnaire de son département ministériel déclare au même journal que ‘’le scandale ne se passe que dans la tête de ceux qui veulent utiliser cette affaire à des fins personnelles’’.

Débat sur la gestion du foncier dans ce pays (…)

Bail Octroyé À Un Privé Sur Un Terrain De L’Etat Revue De Presse Du 7 Septembre 2022
Bail Octroyé À Un Privé Sur Un Terrain De L’Etat Revue De Presse Du 7 Septembre 2022

‘’Chaque jour, une polémique en chasse une autre (…) Depuis un mois, la mairie [de Thiès] et l’université [Iba-Der-Thiam] se déchirent aussi sur la paternité de quelques infrastructures. Autant de [polémiques] qui relancent le débat sur la gestion du foncier dans ce pays (…) Une bombe qui va, un jour, exploser si on laisse des promoteurs et des fonctionnaires véreux faire ce qu’ils veulent’’, prévient Le Quotidien.

‘’Le président Macky Sall a immédiatement réagi en demandant l’annulation de cette attribution’’, celle du terrain de l’ESEA à Sertem Properties, note Le Témoin Quotidien sur la base d’un communiqué du ministère de l’Enseignement supérieur.

L’ESEA, dans lequel se trouve le terrain en question, est rattachée depuis quelques années à l’université Cheikh-Anta-Diop, dont le ministère de l’Enseignement supérieur assure la tutelle au sein du gouvernement.

Forte pression foncière notée dans le pays depuis 2000

études sur le terrain
études sur le terrain

‘’Silence, on brade nos terres !’’ titre L’info, ajoutant : ‘’Si le régime d’Abdoulaye Wade est le précurseur de la forte pression foncière notée dans le pays depuis 2000, celui de son successeur s’illustre dans un bradage foncier sans commune mesure.’’

Concernant la politique, Kritik’ s’intéresse à l’alternance générationnelle au sein des partis politiques et signale que ‘’de jeunes loups bouffent les dinosaures’’. ‘’C’est la nouvelle génération qui est à la manœuvre (…) Il faudra compter avec elle pour les années à venir’’, analyse Kritik’.

Une ‘’âpre lutte des places’’ aura lieu lors de la constitution du bureau de l’Assemblée nationale prévue lundi et de la formation du prochain gouvernement, selon WalfQuotidien.

‘’Des tonnes de danger’’

Thiamass (animateur TV) arrêté pour vente illégale de terrains
Thiamass (animateur TV) arrêté pour vente illégale de terrains

‘’Le rééquilibrage des forces politiques (…) et l’idée de création de plusieurs groupes parlementaires (…) font planer un gros nuage d’incertitude’’ sur l’Assemblée nationale, affirme Sud Quotidien.

L’installation de la nouvelle législature, prévue lundi, sera le ‘’second tour des élections législatives’’, estime-t-il.

L’As signale que le Parti socialiste, un allié de la formation politique de Macky Sall, a perdu le contrôle de dizaines de mairies et de conseils départementaux, a vu le nombre de ses députés baisser et est confronté à une ‘’vague de départs’’ de militants.

Le journal annonce ‘’des retrouvailles socialistes’’ destinées à ‘’sauver la face’’ du parti.

ecole-maternelle-de-la-croix-rouge-senegalaise-de-dakar-dotee-d-un-mini-terrain-synthetique
ecole-maternelle-de-la-croix-rouge-senegalaise-de-dakar-dotee-d-un-mini-terrain-synthetique

Tribune évoque la mort de trois personnes, dont deux frères morts par électrocution à Yeumbeul, dans la région de Dakar. Des décès liés aux inondations, selon le journal.

‘’Des tonnes de danger’’, lit-on sur la une de Bés Bi Le Jour, selon lequel 1.980 tonnes de nitrate d’ammonium sont stockées à Ngoundiane, dans la région de Thiès (ouest).

‘’La dangerosité du nitrate d’ammonium dépend des conditions d’entreposage et de stockage’’, précise un chimiste interviewé par le journal.

Terrain de calcio florentin, en 1688.
Terrain de calcio florentin, en 1688.

A lire aussi

Selon Le Soleil, Macky Sall a assuré l’équipe nationale senior du Sénégal du soutien de l’Etat, lorsqu’elle ira jouer la Coupe du monde de football au Qatar, à partir du 20 novembre prochain.

Le chef de l’Etat a donné cette assurance lorsque le trophée de la compétition mondiale est passé, mercredi, au palais de la République, l’une des nombreuses étapes de sa tournée internationale.

En présence de Macky Sall, note Vox Populi, le président de la Fédération sénégalaise de football, Augustin Senghor, s’est fixé comme objectif d’atteindre les demi-finales de la Coupe du monde, ce qui serait historique pour le Sénégal.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here