Trouble dysmorphique corporel: qu’est-ce que c’est et les traitements

0
7

Trouble dysmorphique corporel. Également connu sous le nom: dysmorphie corporelle, Trouble dysmorphique du corps, dysmorphophobie. Qu’est-ce que c’est et les traitements. Une maladie mentale caractérisée par une focalisation obsessionnelle sur un défaut d’apparence perçu. Tout savoir sur le trouble dysmorphique du corps (TDC).

Trouble dysmorphique corporel: qu’est-ce que c’est et les traitements

Dysmorphie corporelle tout savoir sur le trouble dysmorphique du corps (TDC)
Dysmorphie corporelle tout savoir sur le trouble dysmorphique du corps (TDC)

La dysmorphie corporelle, qu’on appelle aussi dysmorphophobie ou trouble dysmorphique du corps (TDC), se traduit par une préoccupation obsédante concernant un défaut perçu de l’apparence physique qui apparaît léger aux yeux des autres, voire n’existe pas.

Symptômes, diagnostic, traitements…Voici tout ce qu’il faut savoir sur le TDC.

Qu’est-ce que la dysmorphie corporelle ?

Les personnes souffrant de dysmorphie corporelle sont obsédées par un défaut imaginaire ou une légère imperfection concernant leur apparence physique.

Cette obsession est telle qu’elle engendre des sentiments qui envahissent les pensées, les émotions et les comportements chez les personnes concernées.

Le trouble dysmorphique du corps provoque des souffrances et affecte la vie sociale, professionnelle et scolaire.

Comment faire le diagnostic de la dysmorphophobie ?

Les personnes atteintes du TDC ont du mal à parler de leurs symptômes, car elles en ont honte. Ce trouble pourrait donc être sous-diagnostiqué.

Le diagnostic repose sur l’anamnèse du patient : le médecin interroge le patient sur ses antécédents médicaux, l’historique de ses symptômes, les résultats des différents examens réalisés et les traitements entrepris.

→> A lire aussi

La dysmorphophobie n’a rien à voir avec les préoccupations normales qu’on peut tous avoir concernant notre apparence physique.

Chez les personnes souffrant du TDC, les préoccupations concernant l’apparence physique sont handicapantes au quotidien et provoquent une vraie souffrance.

Pour poser le diagnostic de dysmorphie corporelle, le médecin se base sur plusieurs critères :

  • ♦→ L’inquiétude du patient concerne un ou plusieurs défauts d’apparence qui ne sont pas observables ou semblent minimes à d’autres personnes ;
  • ♦→ les comportements en réponse à l’apparition des préoccupations sont répétitifs (ex : vérification dans un miroir plusieurs fois par jour, toilette excessive…) ;
  • ♦→ la préoccupation provoque une détresse importante ou des troubles du fonctionnement social et professionnel.

Symptômes

Trouble dysmorphique corporel
Trouble dysmorphique corporel
  • ♦→ Examen fréquent de l’apparence dans le miroir
  • ♦→ Comparer constamment son apparence à celle d’autres personnes
  • ♦→ Recherche d’un traitement dermatologique ou d’une chirurgie esthétique
  • ♦→ Éviter les événements sociaux et les photos
  • ♦→ En quête de réconfort verbal
  • ♦→ Toilettage excessif
  • ♦→ Restriction alimentaire
  • ♦→ Anxiété
  • ♦→ Dépression
  • ♦→ Comportement compulsif

Causes

La cause exacte n’est pas connue. Les facteurs suivants jouent un rôle:

  • ♦→ Anomalies dans la structure cérébrale
  • ♦→ Troubles génétiques
  • ♦→ Facteurs environnementaux

Les facteurs de risque

  • ♦→ Avoir des troubles mentaux comme le trait de personnalité perfectionniste, la dépression, l’anxiété

Diagnostic

Le médecin effectue une évaluation psychologique et compare les symptômes du patient avec les critères du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-5) pour poser un diagnostic.

→> A lire aussi

Données clés

  • ♦→ Les traitements peuvent aider à prendre en charge la maladie incurable
  • ♦→ Diagnostiqué par un professionnel de santé
  • ♦→ Ne nécessite pas de test au laboratoire ou d’imagerie
  • ♦→ Peut durer des années ou toute la vie
  • ♦→ Peut être dangereux ou mettre une vie en danger
  • ♦→ Les antécédents familiaux peuvent augmenter les risques

Traitements

Trouble dysmorphique corporel qu'est-ce que c'est et les traitements
Trouble dysmorphique corporel qu’est-ce que c’est et les traitements

Le traitement comprend des médicaments et une thérapie cognitivo-comportementale.

Médicaments

  • ♦→ Antidépresseurs: Tels que les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS) aident à soulager les symptômes de la dépression.

Thérapie

Thérapie cognitivo-comportementale: Aide à gérer les pensées négatives et modifie les comportements dus à la détresse émotionnelle.

  • ♦→ Questions à poser à votre médecin
  • ♦→ Consultez l’article complet ici

Traitements

Le traitement comprend des médicaments et une thérapie cognitivo-comportementale.

Médicaments

  • ♦→ Antidépresseurs

Tels que les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS) aident à soulager les symptômes de la dépression.

Complications

  • ♦→ Dépression
  • ♦→ Pensées anormales
  • ♦→ Mésusage de substance
  • ♦→ Anxiété
  • ♦→ Trouble obsessionnel compulsif
  • ♦→ Troubles de l’alimentation

Questions à poser à votre médecin

  • ♦→ Quelles sont les causes de mes symptômes?
  • ♦→ Des thérapies ai-je besoin?
  • ♦→ Quelles sont les meilleures options de traitement?
  • ♦→ Quelle est la durée du traitement?
  • ♦→ Quel style de vie et remèdes maison suggérez-vous?
  • ♦→ Quelles complications sont associées à BDD?

Nutrition

Trouble dysmorphique corporel qu'est-ce que c'est et les traitements ok
Trouble dysmorphique corporel qu’est-ce que c’est et les traitements ok

Aliments à consommer :

  • ♦→ Aliments riches en acides gras oméga-3, par ex. Saumon
  • ♦→ Le thé à la camomille – réduit l’anxiété
  • ♦→ Aliments riches en vitamine B, par ex. les légumineuses et les oranges réduisent l’anxiété

Nourriture à éviter :

  • ♦→ Produits contenant de la caféine, par ex. thé et café
  • ♦→ L’alcool aggrave les symptômes
  • ♦→ Aliments transformés et raffinés, par ex. bacon, hot dogs

À titre indicatif uniquement. Rapprochez-vous de votre médecin traitant pour une aide médicale.

→> A lire aussi

Source: Focus Medica.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici