Décès de la chanteuse Tshala Muana en RDC, à l’âge de 64 ans

0
406

Tshala Muana n’est plus ! La RDC, l’Afrique de manière particulière et le monde entier endeuillé avec la disparition de la chanteuse Tshala Muana. La « reine du Mutuashi » est décédée à l’âge de 64 ans. Cette défenseure des droits des femmes et des enfants au parlement congolais était célèbre pour plusieurs chansons telles que Karibu Yangu, Malu et Tshianza. Tshala Muana aux côtés de Koffi Olomidé…

Tshala Muana décédée à l’âge de 64 ans

fete-de-la-musique-2021
fete-de-la-musique-2021

Élisabeth Tshala Muana Muidikayi est née le 13 mai 1958 à Élisabethville au Congo belge et est morte le 10 décembre 2022 à Kinshasa. Elle était une chanteuse, danseuse, productrice, actrice et femme politique congolaise, originaire du Kasaï Occidental.

La célèbre chanteuse et danseuse congolaise Tshala Muana est décédée vendredi dernier à l’âge de 64 ans, selon son producteur et compagnon, Claude Mashala.

Misaal-groupe-musique
Misaal-groupe-musique

A lire aussi

Considérée comme la « reine du Mutuashi », une musique et une danse traditionnelles du Kasaï, Tshala Muana était célèbre pour plusieurs chansons telles que Karibu Yangu, Malu et Tshianza.

Elle était aussi souvent appelée affectueusement « Mamu National »

Tshala Muana, chanteuse RDC disparition
Tshala Muana, chanteuse RDC disparition

Elle a effectué de nombreuses tournées à l’étranger, a remporté plusieurs prix sur la scène nationale, continentale et mondiale et a enregistré plus de 20 albums.

Sa musique est également apparue dans la bande originale du film musical congolais populaire de 1987 La Vie est Belle et Aya of Yop City.

La musique est omniprésente dans notre vie. © Luis Fernández García Creative Commons Attribution-ShareAlike 2.1 Spain
La musique est omniprésente dans notre vie. © Luis Fernández García Creative Commons Attribution-ShareAlike 2.1 Spain

A lire aussi

Muana, de son vrai nom Élisabeth Tshala Muana Muidikay, était aussi souvent appelée affectueusement « Mamu National », ce qui signifie la mère de la nation, pour sa défense vocale des droits des femmes et des enfants au parlement congolais.

Elle était connue pour être une partisane de l’ex-président de la RD Congo, Joseph Kabila, et de son parti, le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici