La vie d’Elizabeth, une reine qui n’aurait jamais dû l’être

0
91

Mort d’Elizabeth II. La vie de Elizabeth 2, une reine qui n’aurait jamais dû l’être. L’abdication de son oncle a tout changé ». Le destin fou d’une reine qui ne devait pas être couronnée. Elizabeth II s’est éteinte, plongeant l’Angleterre dans un profond deuil. Et pourtant, au début, la monarque n’aurait jamais dû être sacrée reine d’Angleterre…

Vie de Elizabeth 2, une reine qui n’aurait jamais dû l’être

Elizabeth II, la voie royale 1
Elizabeth II, la voie royale 1

Elizabeth II s’est éteinte. Ce jeudi 8 septembre 2022, la reine d’Angleterre a tiré sa révérence à l’âge de 96 ans et après plus de 70 années de règne. L’annonce plonge l’Angleterre dans un profond deuil, et déjà le pays se prépare à suivre un protocole méticuleusement orchestré depuis de nombreuses années.

Un adieu à celle qui a tant donné à ses sujets, sacrifiant ses rêves et ses jeunes années pour répondre aux responsabilités qui incombaient à son rang. Et pourtant, au début, Elizabeth II n’aurait jamais dû être sacrée reine d’Angleterre…

Elle a marqué des générations, connu autant de dirigeants et dirigeantes que de tumultes. Ce jeudi 8 septembre 2022, Elizabeth II est décédée. Un an et demi après son époux, le prince Philip.

Sacrée reine du Royaume-Uni et du Commonwealth à seulement 26 ans, après la mort prématurée de son père, le roi George VI, Elizabeth II a épousé une destinée flamboyante, traversant avec sobriété et dignité les époques, les conflits géopolitiques et les querelles au sein de son clan royal.

Au fil du temps, Sa Majesté est parvenue à nouer une relation particulièrement forte avec son peuple, qui a bien failli lui tourner le dos à bien des moments, notamment après la mort tragique de Lady Diana.

Mais Elizabeth II a toujours su faire preuve d’une sagesse que beaucoup lui enviaient. Ce sens du devoir, du service à la nation, ont toujours sommeillé en elle. Et ce, alors qu’elle n’aurait jamais dû devenir reine.

Une jeunesse dorée, stoppée net par l’abdication de son oncle

Reine Elizabeth II est morte à l'âge de 96 ans
Reine Elizabeth II est morte à l’âge de 96 ans

Née le 21 avril 1926, Elizabeth d’Angleterre est la fille du prince Albert (qui deviendra le roi George VI) et de la reine Elizabeth.

Son père est le deuxième fils du roi George V et de la reine Mary. À sa naissance, Elizabeth n’est que troisième dans l’ordre de succession au trône, juste derrière son père, et l’aîné de celui-ci, son oncle, Edouard.

Lilibeth, comme on la surnomme alors, vit, avec sa soeur Margaret, une enfance choyée et heureuse, loin des préoccupations royales qui incombent au rang de son oncle.

Mais ce dernier, lui, a plus de mal avec les fonctions royales. À la mort du roi George V, son fils aîné, l’oncle d’Elizabeth, doit prendre la relève.

Après seulement onze mois de règne, Édouard VIII abdique par amour pour Wallis Simpson, une Américaine avec qui il entretient une relation depuis plusieurs années, et qui est en instance de divorce avec son deuxième époux. La situation embarrasse et fait beaucoup trop tâche pour les ors de la royauté britannique.

Voilà couronné roi George VI. Elizabeth n’a que onze ans

Vie de Elizabeth 2, une reine qui n'aurait jamais dû l'être
Vie de Elizabeth 2, une reine qui n’aurait jamais dû l’être

Le père d’Elizabeth, Albert, se retrouve alors bien malgré lui sous le feu des projecteurs. Le 12 mai 1937, le voilà couronné roi George VI. Elizabeth n’a que onze ans, mais déjà elle prend la mesure de ce qui l’attend.

À part la naissance d’un petit frère, rien ne l’empêchera de devenir reine elle aussi, à la mort de son père. Après des débuts hésitants, notamment à cause de sa timidité et ses difficultés à prendre la parole en public, le roi George VI se sied peu à peu à ses nouvelles obligations.

Quant à la jeune Elizabeth, elle prouve tout son sérieux lors de la Seconde Guerre mondiale. À seulement 13 ans, elle prononce son premier discours sur les ondes de la BBC.

En février 1945, à 19 ans, elle s’enrôle dans l’Auxiliary Territorial Service. Mais ce n’est pas tout, puisque Lilibeth suit alors une formation de mécanicienne au centre d’entraînement de Camberley, dans le Surrey, et apprend alors à conduire des ambulances et réparer des véhicules.

Une jeune reine qui n’a pas convaincu tout le monde

Elizabeth II, la voie royale 19
Elizabeth II, la voie royale 19

À la fin de la guerre, Elizabeth vaque à ses occupations princières. Le 6 février 1952, elle est en voyage au Kenya dans le cadre de sa tournée du Commonwealth lorsqu’elle apprend la terrible nouvelle : son père, le roi George VI, né prince Albert, est décédé, à seulement 56 ans, d’un cancer du poumon.

Coup de tonnerre dans toute l’Angleterre. À des milliers de kilomètres de là, Elizabeth II, envahie par le chagrin provoqué par la perte de ce père qu’elle aimait tant, sait bien qu’elle ne peut s’appesantir trop longtemps. Cette date marque le premier jour du reste de sa vie.

Lilibeth devient Elizabeth II, reine d’Angleterre. Elle n’a que 25 ans mais déjà il lui faut épouser une destinée royale à laquelle son propre père n’était pas préparé.

Elizabeth II, la voie royale 15
Elizabeth II, la voie royale 15

A lire aussi

Mais aussi encaisser les doutes et critiques d’une classe politique peu acquise à sa cause. Le 2 juin 1953, chaque détail de son couronnement est scruté.

Elle est alors déjà mariée à Philip Mountbatten, né prince de Grèce et de Danemark, rencontré en 1939 juste avant la guerre, et maman de deux enfants : le prince Charles, né en 1948 et la princesse Anne, née en 1950.

Plus tard, les princes Andrew, né en 1960, et Edward, né en 1964, viendront agrandir la famille.

Ce jeudi 8 septembre 2022, après avoir fêté ses 70 ans de règne, Elizabeth II s’en est allée. Et tous et toutes se souviendront à jamais de cette destinée si unique.

A lire aussi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here