5 axiomes de l’école Palo Alto : Comment analyser l’efficacité d’une communication orale, verbale, écrite …

0
66

Comment améliorer notre interaction grâce au 5 axiomes de École Palo Alto pour accroître l’efficacité d’une communication orale, verbale, écrite … ? Pour analyser la communication, l’école Palo Alto propose cinq axiomes, qui sont des principes généraux et incontournables. L’école Palo Alto part du principe que la communication est un processus complexe et multidimensionnel, qui ne se réduit pas à la transmission d’informations. La communication implique aussi des aspects relationnels, contextuels, émotionnels et non-verbaux, qui influencent le sens et l’effet des messages. Ainsi, la communication peut être source de malentendus, de conflits, de paradoxes et de problèmes. Dans ce cours, nous allons étudier les 5 axiomes qui fondent cette approche et qui permettent de comprendre comment se construit le sens dans la communication.

5 axiomes de École Palo Alto : l’efficacité d’une communication orale, verbale, écrite …

théories de la communication en 5 grands modèles
théories de la communication en 5 grands modèles

L’école Palo Alto est un courant de pensée qui s’intéresse à la communication humaine et à ses effets sur les relations interpersonnelles, les systèmes sociaux et les problèmes psychologiques.

  • Le premier axiome est que la communication est inévitable : on ne peut pas ne pas communiquer, même par le silence ou l’absence.
  • Le deuxième axiome est que la communication a toujours un aspect de contenu et un aspect de relation : le contenu renvoie à ce qui est dit, la relation renvoie à comment c’est dit et à ce que cela implique sur le rapport entre les interlocuteurs.
  • Le troisième axiome est que la communication est ponctuée : chaque acte de communication est situé dans une séquence d’échanges qui lui donne un sens et qui influence la suite.
  • Le quatrième axiome est que la communication est digitale et analogique : le langage verbal (digital) véhicule des informations précises, mais il est toujours accompagné d’un langage non verbal (analogique) qui exprime des émotions, des attitudes, des intentions.
  • Le cinquième axiome est que la communication est symétrique ou complémentaire : selon le degré d’égalité ou de différence entre les interlocuteurs, la communication peut être basée sur la similarité ou sur la différence.

Ce cours vous propose de découvrir ces 5 axiomes à travers des exemples concrets, des exercices pratiques et des analyses de cas.

rétrospective 2023 Kafunel
rétrospective 2023 Kafunel

→A lire aussi

Vous apprendrez à identifier les différents aspects de la communication, à repérer les sources de malentendus ou de conflits, et à développer des compétences pour communiquer de façon plus efficace et plus respectueuse.

L’école de Palo Alto a établi cinq axiomes fondamentaux pour la communication humaine.

Ces axiomes sont les suivants :

Modèle de Orchestre en communication : Quelle synchronisation !
Modèle de Orchestre en communication : Quelle synchronisation !
  • 1. **L’irréversibilité**: Les actions et les paroles ne peuvent être annulées ou effacées. Une fois qu’une action ou une parole est exprimée, elle ne peut être retirée.
  • 2. **La circularité**: Les interactions entre deux personnes sont circulaires, c’est-à-dire que chaque personne influence l’autre.
  • 3. **La neutralité**: Les comportements et les paroles n’ont pas de sens en eux-mêmes, mais sont déterminés par le contexte dans lequel ils sont utilisés.
  • 4. **La recherche d’un double lien**: Les interactions entre deux personnes sont basées sur la recherche d’un double lien, c’est-à-dire que chaque personne cherche à être comprise et à comprendre l’autre.
  • 5. **La perturbation**: Les interactions entre deux personnes sont souvent perturbées par des facteurs externes, tels que le bruit, les interruptions, les émotions, etc.

Axiomes pour comprendre les mécanismes et les dysfonctionnements de la communication humaine :

5 axiomes de l'école Palo Alto : Comment analyser l'efficacité d'une communication orale, verbale, écrite … 1

1. On ne peut pas ne pas communiquer.

Toute forme de comportement est une forme de communication, qu’il s’agisse de paroles, de gestes, de silences, d’absences, etc.

Il est donc impossible de ne pas envoyer de message à autrui, même si on ne le veut pas ou si on n’en a pas conscience.

2. Toute communication a un aspect contenu et un aspect relation.

Le contenu est ce qui est dit ou montré explicitement, tandis que la relation est ce qui est implicite ou suggéré sur le type de lien entre les interlocuteurs.

Par exemple, dire « Bonjour » est un contenu, mais cela peut aussi exprimer une relation de politesse, d’amitié, d’ironie, etc.

La relation détermine comment le contenu doit être interprété.

3. La nature d’une relation dépend de la ponctuation des séquences de communication entre les interlocuteurs.

La ponctuation est la façon dont chacun découpe et organise les échanges communicatifs selon un début et une fin.

Par exemple, dans une dispute, chacun peut se considérer comme le répondeur ou l’initiateur de l’agression.

La ponctuation n’est pas objective, mais subjective et arbitraire.

4. Toute communication implique deux modes : le mode digital et le mode analogique.

Le mode digital est le langage verbal, qui permet de transmettre des informations précises et logiques.

Le mode analogique est le langage non-verbal, qui permet de transmettre des informations vagues et affectives.

Les deux modes sont complémentaires, mais peuvent aussi être contradictoires ou incohérents.

5. Toute communication est soit symétrique, soit complémentaire.

La communication symétrique est basée sur l’égalité et la similarité entre les interlocuteurs, qui cherchent à se ressembler ou à se différencier.

La communication complémentaire est basée sur la différence et la hiérarchie entre les interlocuteurs, qui cherchent à se compléter ou à se dominer.

5 axiomes de École Palo Alto : l'efficacité d'une communication orale, verbale, écrite ...
5 axiomes de École Palo Alto : l’efficacité d’une communication orale, verbale, écrite …

→A lire aussi

Ces cinq axiomes permettent de comprendre les mécanismes et les dysfonctionnements de la communication humaine.

Ils servent aussi de base à la thérapie systémique, qui vise à modifier les modes de communication des individus ou des groupes pour résoudre leurs problèmes.

Par M. Jean BANDIAKY,
Enseignant Associé, Tuteur et Concepteur de Cours à l’Université Numérique Cheikh Hamidou Kane (UNCHK Ex UVS)
Chargé de Cours à ESTM, EC2LT
Entrepreneur et Promoteur du Numérique
Journaliste – Communicant
Téléphone : + 221 77 541 82 31
E-mail : [email protected]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici