Qui l’aurait cru 63 ans après le PAI de Majmout Diop

0
2

Qui l’aurait cru 63 ans après le PAI de Majmout Diop. Le Président Macky SALL a, ce 31 juillet 2023, fait reculer le Sénégal de 63 années. Né en 1961, Macky Sall nous fait revivre le même scénario politique de l’année qui précède sa naissance.

63 ans après le PAI de Majmout Diop, Macky Sall né en 1961, dissout le parti PASTEF

urgent Scandale-a-la-une-la-preuve-que-les-fake-news-ne-datent-pas-d-Internet1Capture
urgent Scandale-a-la-une-la-preuve-que-les-fake-news-ne-datent-pas-d-Internet1Capture

Qui aurait cru que c’est lui, premier Président de la République né après les indépendances, qui allait fouler aux pieds les acquis démocratiques obtenus de longues années de lutte, ce, avec la dissolution d’un grand parti comme Pastef. Personne à vrai dire !

Le Président Léopold Sédar Senghor doit certainement être content de ne pas être, jusqu’au 31 juillet 2023, le seul président de la République ayant décrété et signé l’acte de décès d’un parti politique au Sénégal.

Son parent de Fatick, Macky Sall , vient de suivre ses pas en décrétant et signant l’acte de décès du parti du leader de l’opposition Ousmane SONKO. Quel recul démocratique…

le parti de Ousmane Sonko a été dissous Au Sénégal
le parti de Ousmane Sonko a été dissous Au Sénégal

→A lire aussi

Les grands combattants des libertés et de la démocratie, qui nous ont devancés auprès du Seigneur, doivent sans doute se retourner dans leur tombe.

Ils doivent avoir mal, très mal même suite à cette décision inopportune et radicale du Président Sall envers le parti du Président Ousmane Sonko.

Rien ne l’explique à vrai dire. Et Pastef n’a pas fait pire que le parti du Président Abdoulaye Wade en son temps.

Le Pds des années 80-90 a été presque plus radical que le Pastef.

urgent scandale newsCapture
urgent scandale newsCapture

À cause d’une résistance provoquée presque par le Pds, le Sénégal a connu une année blanche en 1988.

Le juge Me Babacar Seye a été froidement assassiné en 1993 suite à une forte résistance entre le Pds et le pouvoir de Diouf.

Crise politique de décembre 1962
Crise politique de décembre 1962

→A lire aussi

Les exemples sont nombreux. Me Abdoulaye Wade a été à maintes reprises arrêté et emprisonné par le régime socialiste après que ses partisans ont mis le pays dans une situation chaotique.

63 ans après le PAI de Majmout Diop, Macky Sall né en 1961, dissout le parti PASTEF / Communiqué du Conseil des ministres du 2 Août 2023
Communiqué du Conseil des ministres du 2 Août 2023

Mais jamais il n’a été question de dissoudre sa formation politique, le Parti démocratique sénégalais.

Et pourtant, presque tous les motifs ayant poussé le Président Macky Sall à dissoudre Pastef étaient réunis.

Président Sall ne serait certainement jamais à la tête du pays aujourd’hui

Premier_gouvernement_du_Sénégal_(1960)
Premier_gouvernement_du_Sénégal_(1960)

Mais, le Président Diouf n’a jamais pris la décision de dissoudre ce parti qui a pourtant permis au Président Sall de devenir ce qu’il est aujourd’hui.

Si Diouf avait fait pareil, le Président Sall ne serait certainement jamais à la tête du pays aujourd’hui. Il n’aurait jamais ce riche parcours étatique.

Emprisonner Ousmane Sonko est déjà trop. Venir ensuite dissoudre son parti, qui compte des milliers de militants et sympathisants, est, à vrai dire, une vraie dictature qui ne dit pas son nom.

Valdiodio_Ndiaye_Mamadou_Dia_Léopold_Sédar_Senghor(1960)
Valdiodio_Ndiaye_Mamadou_Dia_Léopold_Sédar_Senghor(1960)

→A lire aussi

En un moment de la vie, il faut savoir raison garder Monsieur le Président de la République, renoncez à votre décision de dissoudre Pastef et libérez Ousmane Sonko Monsieur le Président, la stabilité du pays vaut plus que ça.

Bassirou DIENG,
Coordonnateur de Mimi2024 du département de Pikine

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici