URGENT – Colobane. Déjà un mort enregistré. C’est une triste nouvelle qui vient de nous parvenir

0
601
Colobane, un autre décès enregistré à Bignona ok+
Colobane, un autre décès enregistré à Bignona ok+

URGENT – Colobane. C’est une triste nouvelle qui vient de nous parvenir. Un homme a été touché par une grenade lacrymogène à Colobane. Une information confirmée par la Rfm et Walf FM, qui déclarent que l’homme est dans une situation critique.

Affrontements à Colobane : Le jeune homme de 15 ans est bel et bien décédé

affrontements à colobane ok
affrontements à colobane ok

Un jeune a trouvé la mort à Colobane en marge des affrontements entre les manifestants et les forces de l’ordre. Alors que certaines informations disaient qu’il était dans un état critique, des sources de Libération ont confirmé le décès.

Selon ses camarades, l’incendie dans lequel il est mort, aurait été causé par une grenade lacrymogène tirée par la police et qui a touché un matelas. Une autre version est avancée par différentes sources. Dans tous les cas, l’individu est mort. Plus de détails dans notre prochaine parution.

Colobane : La Croix- Rouge a dénombré un mort et onze blessés

Ame sensibles s’abstenir – Manifestations La vidéo de l’évacuation du jeune mort à Colobane (vidéo)
Ame sensibles s’abstenir – Manifestations La vidéo de l’évacuation du jeune mort à Colobane (vidéo)

Le corps calciné d’un adolescent a été retrouvé vendredi à Colobane vers la Mosquée Massalikoul Djinane, a-t-on appris de la Croix-Rouge sénégalaise qui déclare ignorer si le décès est lié aux échauffourées survenus le même jour à Dakar.

« Nous avons récupéré le corps sans vie d’un adolescent carbonisé dans un habitat de fortune. On ignore les causes de l’incendie », a expliqué Nfally Sadio, le Chef du Service communication et marketing de la Croix-Rouge sénégalaise, dans un entretien téléphonique à l’APS.

A lire aussi

Il a précisé que la Croix-Rouge sénégalaise avait mobilisé 50 volontaires du comité départemental de Dakar, deux superviseurs nationaux, deux chauffeurs et
deux voitures.

La coalition YAW, dirigée par les opposants Khalifa Sall et Ousmane Sonko, et son allié Wallu Sénégal, avaient prévu de tenir des rassemblements en guise de protestation contre l’invalidation de l’une des listes de candidature, en dépit de leur interdiction par les autorités administratives.

Manif 17 juin : Déjà un mort enregistré à Colobane

Dernière minute – Colobane Des nouvelles sur le jeune brûlé par une grenade lacrymogène
Dernière minute – Colobane Des nouvelles sur le jeune brûlé par une grenade lacrymogène

Sadio a déclaré que les volontaires de la Croix-Rouge sénégalaise déployés sur le terrain ont interrogé des témoins qui n’ont pas été en mesure de dire si l’incendie de la hutte o๠se trouvait la victime est lié aux échauffourées entre manifestants et forces de l’ordre.

Le corps de la victime a été transporté au commissariat de police des HLM qui a ouvert une enquête pour déterminer les causes réelles du décès de l’adolescent, a-t-il fait savoir. Il a ajouté que les éléments des sapeurs-pompiers l’ont ensuite acheminé à l’hôpital Principal de Dakar.

Au total, 12 victimes ont été enregistrées par l’équipe déployée sur le terrain par la Croix-Rouge sénégalaise, a-t-il dit, citant un corps sans vie brà»lé, deux blessés par objet tranchant, huit personnes souffrant de troubles de la respiration et un saignement vaginal.

Les détails du décès d’une riveraine, selon le récit d’un témoin

Mort confirmé à Colobane de l’homme qui était entre la vie et la mort après avoir été touché par une grenade lacrymogène.

D’après les informations qui nous sont parvenues, l’homme en question s’est brûlé après qu’une grenade lacrymogène ait touché son dépôt de matelas. Il a été récupéré par les élements de la Croix Rouges, note le correspondant de la Rfm.

Sélectionné pour vous

La manifestation interdite initiée par les membres de la Coalition Yewwi Askan Wi (Yaw) a coûté la vie à une jeune fille. Un décès survenu à Colobane.

Selon un témoin interrogé par Dakaractu, c’est une grenade jetée dans un local contenant des matelas qui a été à l’origine d’un incendie qui a engendré le décès d’une fille.

« On est intervenu pour éteindre les flammes mais on a constaté qu’il y avait la présence d’un corps calciné dans les débris », a confié le témoin qui en a profité pour appeler les forces de défense et de sécurité à plus de vigilance au moment de larguer des projectiles pour disperser les manifestants.

A en croire le témoin qui n’a pas décliné son identité, la victime a été surprise alors qu’elle faisait sa sieste dans un local qui contenait des fauteuils.

« Ce sont les projectiles lancés à travers un véhicule de couleur blanche de la police qui a provoqué cet incendie mortel », a-t-il déclaré, au micro de Dakaractu.

Aux dernières nouvelles la dépouille a été transférée aux HLM.

Nous vous tiendrons informés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here