La Basse-Casamance est la région administrative de Ziguinchor (7339 km²). Malgré sa taille modeste c’est la région la plus riche du Sénégal.

Elle compte à elle seule la moitié des ethnies sénégalaises. Ses forêts denses, ses plages bordées de cocotiers du Cap Skirring à Abéné, ses îles et ses bolongs, ses villages mystérieux abrités par des immenses fromagers font que beaucoup d’hôtels s’y sont installées.

Ici tout est différent de la vie du Nord du pays. On est en majorité catholique, les rues sont propres même à Ziguinchor, la saison de pluies dure aussi longtemps que la saison sèche, on écoute plus les musiques brésiliennes ou Capverdienne que le mbalax, musique reine du Nord incarnée par Youssou Ndour.

Bref la Basse-Casamance est orientée vers sa voisine la Guinée-Bissau dont elle accueille d’ailleurs de nombreux travailleurs, alors que le Nord est résolument sahélien. Les différentes ethnies bien qu’elles vivent en parfaite harmonie sont regroupées en village ou en quartier.

L’étranger n’a aucun mal à trouver l’ethnie habitant le quartier ou le village puisque nombreux sont ceux qui sont nommés en fonction de leurs habitants : tel est par exemple le cas des villages de Bindialoum Baïnouk, de Bourofaye Diola, de Mandina Mandjak, de Djibonker Ering, ou de Simbandi Balante ou des quartiers ziguinchorois de Boukot Mankagne ou de Colobane Diola. (photo ci-dessous : lutte à la fête du roi à Oussouye >>> Voir)

lutte fete du roi oussouye
lutte fete du roi oussouye
Publicités

Laisser un commentaire