Revue de presse du 13 décembre 2021 : La Clôture de la Session Budgétaire 2022 en relief

0
7
foncier et d’autres sujets à la Une des quotidiens / Revue de presse du 10 juin 2020
foncier et d’autres sujets à la Une des quotidiens / Revue de presse du 10 juin 2020

La presse quotidienne met en exergue la clôture de la session budgétaire 2022, marquée par des annonces fortes du ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda.

Clôture de la Session Budgétaire 2022 en relief

Source A explique que ce dernier n’a pas hésité à sortir la calculette pour convaincre les députés des performances économiques du Sénégal en 2020 et 2021. Le journal écrit que ‘’l’argentier de l’Etat a présenté un bilan élogieux’’ de la gestion économique du pays entre 2020 et 2021.

‘’ADD [Abdoulaye Daouda Diallo] annonce la reprise’’, titre pour sa part Enquête. Le journal souligne qu’ »au terme d’un +marathon budgétaire+, le ministre des Finances et du Budget (…) a annoncé de belles perspectives pour les années à venir’’.

‘’Taux de croissance relevé, maîtrise de l’endettement, investissements ciblés, l’Etat espère tourner la page Covid-19’’, explique-t-il.

Revue de presse du 13 décembre 2021

revue-de-presse-commente-l-adhesion-massive-des-deputes-a-la-restauration-du-poste-de-premier-ministre
revue-de-presse-commente-l-adhesion-massive-des-deputes-a-la-restauration-du-poste-de-premier-ministre

L’As se fait également l’écho de la clôture de la session budgétaire 2022, en soulignant en manchette qu’ »un taux de 5 % [est] attendu en 2021, contre 3, 7 %’’ un an plus tôt.

D’après le journal, l’économie sénégalaise qui a été ‘’fortement éprouvée’’ par la pandémie de Covid-19, ‘’va connaître un bond considérable’’.

A lire aussi

Kritik’ livre les cinq chiffres clés du budget 2022, arrêté à 5198 milliards de francs CFA et articulé autour de 142 programmes. Il indique qu’outre un taux de croissance attendu à 5, 5 %, le déficit budgétaire est ‘’projeté à 4, 8%’’ et le taux d’endettement de l’Etat central à 64, 6%.

Dans Libération, le ministre des Finances révèle que ‘’le Sénégal est en train de se désendetter’’.

Concernant la restauration du poste de Premier ministre au Sénégal, L’Observateur dévoile ‘’les limites de la révision constitutionnelle et les risques de blocages de l’action gouvernementale’’.

Promulgation de la loi qui devrait se faire dans les 14 jours francs

Revue de presse Sénégal Locales 2022 et économie au menu de la presse
Revue de presse Sénégal Locales 2022 et économie au menu de la presse

Citant des constitutionnalistes, le journal avertit que ‘’le gouvernement sera considéré comme démissionnaire, dès la promulgation de la loi qui devrait se faire dans les 14 jours francs suivant la promulgation. C’est-à-dire bien avant l’ouverture de la campagne pour les Locales’’.

WalfQuotidien fait un focus sur l’ancien maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, qui, selon lui, a ‘’sonné la révolte en déclarant sa candidature à l’élection présidentielle de 2024’’. Le journal évoque ‘’une stratégie bien structurée avec un discours de plus en plus musclé pour jouer la carte de la survie politique’’.

En perspective des prochaines élections locales du 23 janvier, Vox Populi indique que Yewwi Askan Wi (YAW) suspecte ‘’une stratégie de fraude’’. Selon le journal, ses leaders ‘’sont déterminés à se battre’’, pour que ces élections ‘’puissent se dérouler sous le sceau de la transparence’’.

Groupe de recherches et d’appui à la démocratie participative

Revue de presse monde - bras de fer autour du Nicaragua à l’OEA
Revue de presse monde – bras de fer autour du Nicaragua à l’OEA

Sud Quotidien livre le bilan du dépôt des listes électorales dressé par le secrétaire général du Groupe de recherches et d’appui à la démocratie participative et la bonne gouvernance (GRADEC), Abdabar Fall. Selon lui, ce processus a été ‘’caractérisé par …le manque de maîtrise des procédures par certaines coalitions et la rigueur exercée par certaines autorités administratives…’’.

Le Soleil se fait l’écho de la remise du prix galien, cérémonie à l’occasion de laquelle le président Macky Sall a fait un ‘’plaidoyer relatif à la souveraineté pharmaceutique et médicale de l’Afrique, ‘’un impératif’’, selon lui.

A lire aussi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here