L’athlète Feyisa Lelisa, médaillé d’argent des Jeux Olympiques de Rio en 2016, a finalement reçu mardi soir son prix en argent du gouvernement éthiopien.

Le coureur a reçu son prix d’un demi-million de Birr (17 000 USD), équivalent à près de 10 millions de francs CFA, au cours d’une cérémonie organisée au bureau du Premier ministre.

Feyisa Lelisa est devenu célèbre pour avoir croisé ses mains au-dessus de sa tête en signe de soutien à la manifestation Oromo, en terminant sa course.

« Je suis très heureux non pas à cause de l’argent, mais parce que je suis témoin des fruits portés par ma lutte dans mon pays », a-t-il déclaré ce mercredi à la BBC.

Lire aussi:

L’UE dénonce l’arrestation d’un opposant en Éthiopie

Amnesty condamne les arrestations de masse en Éthiopie

Ethiopie: Abiy Ahmed, un Premier ministre de consensus?

Selon l’athlète, sa famille, qui vivait encore en Ethiopie, ne pouvait pas recevoir le prix en son nom, en raison de « la peur et des circonstances défavorables à l’époque ».

Feyisa Lelisa s’est fait identifié comme la figure de proue de la protestation Oromo après avoir croisé ses mains au-dessus de sa tête en signe de soutien à la manifestation Oromo, en terminant sa course.

Feyisa Lelisa, au moment de recevoir son prix, dans le bureau du Premier ministre Abiy Ahmed (droite).
Feyisa Lelisa, au moment de recevoir son prix, dans le bureau du Premier ministre Abiy Ahmed (droite).

Feyisa Lelisa, qui avait demandé l’asile aux États-Unis, est rentré dans son pays l’année dernière, accueilli par un grand nombre de personnes à l’aéroport.

Il dit n’avoir pas été en mesure de participer à la plupart des courses depuis son retour au pays l’an dernier par défaut d’acclimatation.

Voir également:

Kafunel.com avec BBC Afrique

Laisser un commentaire