Quelle frayeur en Argentine-Arabie saoudite : photos du formidable coup de genou au visage

0
66

Quelle frayeur en Argentine-Arabie saoudite. Photos du formidable coup de genou au visage. L’Arabie saoudite de Saleh Al-Shehri a surpris l’Argentine de Cristian Romero lors du premier match du groupe C de la Coupe du monde.

Frayeur en Argentine-Arabie saoudite : photos du formidable coup de genou au visage

Pourtant menée après seulement dix minutes de jeu, l’Arabie saoudite a renversé l’Argentine ce mardi et s’est offert la plus belle victoire de son histoire en Coupe du monde.

Les hommes d’Hervé Renard ont forcé leur destin en restant parfaitement en place défensivement et en jouant les coups à merveille, faisant la différence sur deux éclairs au retour des vestiaires.

Voici les photos du formidable coup de genou au visage. Quelle frayeur en Argentine-Arabie saoudite !

allemagne vs japon - coupe du monde qatar 2022
allemagne vs japon – coupe du monde qatar 2022

Quelle frayeur en Argentine-Arabie saoudite

frayeur en Argentine-Arabie saoudite , photos du formidable coup de genou au visage (5)
frayeur en Argentine-Arabie saoudite , photos du formidable coup de genou au visage (5)

Un énorme coup de genou au visage pour un joueur arabe.

frayeur en Argentine-Arabie saoudite photos du formidable coup de genou au visage
frayeur en Argentine-Arabie saoudite photos du formidable coup de genou au visage

La victime est Yasir Al Shahrani.

frayeur en Argentine-Arabie saoudite , photos du formidable coup de genou au visage (6)
frayeur en Argentine-Arabie saoudite , photos du formidable coup de genou au visage (6)

Il est l’arrière gauche de l’Arabie Saoudite

formidable coup de genou au visage 2
formidable coup de genou au visage 2

Le défenseur de l’extrême arabe en difficulté après la collision effrayante

formidable coup de genou au visage 3
formidable coup de genou au visage 3

Al-Owais a été consolé par ses camarades.

Boulaye Dia, à deux doigts de marquer
Boulaye Dia, à deux doigts de marquer

Al Shahrani a été transporté hors du terrain sur une civière.

formidable coup de genou au visage 2
formidable coup de genou au visage 2

C’est un coup dur pour le défenseur.

formidable coup de genou au visage 3
formidable coup de genou au visage 3

Heureusement, il a repris conscience avant d’être mis sur le brancard.

frayeur en Argentine-Arabie saoudite , photos du formidable coup de genou au visage (5)
frayeur en Argentine-Arabie saoudite , photos du formidable coup de genou au visage (5)

A lire aussi

Hervé Renard a le succès modeste. Dans la foulée du retentissant exploit de l’Arabie saoudite face à l’Argentine (1-2), mardi 22 novembre, le sélectionneur est resté sur la réserve et s’est contenté de savourer humblement la performance de ses « fantastiques joueurs ».

« Aujourd’hui pour résumer, les astres se sont alignés pour nous », a-t-il sobrement fait savoir. Ce n’est pourtant pas le fruit du hasard non plus si les Faucons Verts ont piqué vers une si redoutable proie.

Évidemment que l’Argentine était la grandissime favorite de cette confrontation. Évidemment que la vue d’ensemble laisse à penser que l’Albiceleste a maîtrisé son sujet d’un bout à l’autre, avec pas moins de quinze tirs tentés, dont onze dans la surface de réparation saoudienne.

C’est vrai mais l’Arabie saoudite a placé ses pions ailleurs. Solidarité, générosité, agressivité et efficacité. C’est à peu près la recette pour obtenir un miracle comme celui, face à une nation dominante du football qui n’avait plus perdu depuis 36 rencontres.

Une générosité défensive à toute épreuve

Avant d’être chirurgicale dans la surface de réparation argentine, l’Arabie saoudite a été minutieuse dans son positionnement défensif. Son alignement a causé du tort à Lautaro Martinez et Lionel Messi, tous les deux pris au piège du hors-jeu et privés de trois buts avant le repos.

Dans l’ensemble, ce ne sont pas moins de dix coups de sifflet qui ont été donnés à l’encontre des joueurs offensifs argentins pour des positions illicites. Leur pressing leur a aussi permis de gratter de précieux ballons dans le camp adverse, à l’image de ces six récupérations dans le dernier tiers (contre seulement deux pour l’Argentine), et aura été suppléé, lorsqu’il a été défaillant, par l’impeccable Mohammed Al-Owais dans son but.

Il faut le dire aussi, cette équipe d’Arabie saoudite a su croire en ses chances et a fait preuve d’une redoutable efficacité. Pour preuve, les Faucons Verts ont marqué sur leurs deux seuls tirs cadrés de la rencontre, d’abord sur une frappe croisée de Saleh Al-Shehri (1-1, 48’), puis grâce à un bijou de Salem Al-Dawsari (1-2, 53’).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here