L’Amis tire la sonnette d’alarme sur les conséquences du non-respect des engagements de l’Etat !

0
341
Les meuniers asphyxiés par près 11 milliards FCFA de dette de l’Etat une menace plane sur la baguette de pain
Les meuniers asphyxiés par près 11 milliards FCFA de dette de l’Etat une menace plane sur la baguette de pain

Secteur de la Boulangerie. L’Amis tire la sonnette d’alarme sur les conséquences du non-respect des engagements de l’Etat ! L’Association des meuniers industriels du Sénégal (Amis) alerte sur la gravité de la situation des industriels sénégalais du fait du non-respect des engagements de l’Etat et de leur incapacité financière à s’approvisionner dans un marché des céréales très capricieux.

,Amis tire,Amis ,sonnette ,alarme , conséquences ,non-respect ,engagements ,Etat ,senegal,pain,Secteur de la Boulangerie ,Secteur , Boulangerie ,

Amis tire la sonnette d’alarme sur les conséquences du non-respect des engagements de l’Etat !

Selon Claude Demba Diop et ses amis avec un a minuscule !), la baisse inéluctable des niveaux de production créera une rareté de la farine qui va alimenter une spéculation et faire monter des prix dans une distribution difficile à maîtriser.

« Dans tous les pays de la sous-région et du monde, les gouvernants ont réagi en appliquant la vérité des prix.

Si l’État du Sénégal fait le choix de la subvention à l’importation, il est impératif d’apporter les ressources financières permettant d’approvisionner le pays.

Sauvetage de l’industrie meunière

Secteur de la Boulangerie L’Amis tire la sonnette d’alarme sur les conséquences du non-respect des engagements de l’Etat !
Secteur de la Boulangerie L’Amis tire la sonnette d’alarme sur les conséquences du non-respect des engagements de l’Etat !

A défaut, la cessation d’approvisionnement en blé risque de provoquer l’arrêt des unités de production. Il y va du sauvetage de l’industrie meunière. Et, au-delà, de la filière tout entière.

Comme nous l’avions fait en septembre 2021, l’Amis s’adresse à tous les partenaires économiques et gouvernementaux pour une véritable mesure des enjeux.

A lire aussi

Il est attendu un remboursement des avances de 4 007 900 000 FCFA de 2021 et de 10 976 431 000 FCFA réalisées à la date du 23 mai 2022 pour le compte de l’État » a ajouté M. Diop.

Les meuniers industriels mettent l’Etat face à ses responsabilités pour le respect de ses engagements, condition d’un accès continu à la farine et d’une production vitale pour des consommateurs.

« Le sauvetage de la filière passe par le respect sans délai des engagements financiers », soulignent les meuniers.

Difficultés d’approvisionnement en blé

Les meuniers asphyxiés par près 11 milliards FCFA de dette de l’Etat une menace plane sur la baguette de pain
Les meuniers asphyxiés par près 11 milliards FCFA de dette de l’Etat une menace plane sur la baguette de pain

« Par ce procédé, nous éviterons la baisse de production et une pénurie dans les prochaines semaines au regard des difficultés d’approvisionnement en blé.

Par ce procédé, nous pourrons éviter la spéculation à laquelle les boulangers pourraient être confrontés avec un prix dérégulé par les réalités du marché local.

A lire aussi

Les meuniers industriels constatent que le principe de la prime à l’importation du blé, qui exprime la volonté de l’État de soutenir les populations, a atteint ses limites et sont dans une forte attente de sauvetage durable de la filière », a rappelé en conclusion le président de l’Association des meuniers industriels du Sénégal, Claude Demba Diop.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here