L'équipe du Maroc célèbre sa victoire (2-0) en finale du Championnat d'Afrique des nations (CHAN) face au Mali, le 7 février 2021 à Yaoundé (Cameroun) afp.com -
L'équipe du Maroc célèbre sa victoire (2-0) en finale du Championnat d'Afrique des nations (CHAN) face au Mali, le 7 février 2021 à Yaoundé (Cameroun) afp.com -

Le CHAN 2020 s’en est terminé avec son lot de surprises. Le Maroc remporte le Championnat d’Afrique des nations en battant le Mali 2-0 en finale.

Le Maroc a conservé son titre en remportant le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) 2020 grâce à sa victoire sur le Mali 2-0 (mi-temps: 0-0), dimanche à Yaoundé, en présence de 10.000 spectateurs autorisés à assister à cette finale.

S’affrontaient l’équipe possédant la meilleure attaque du tournoi (13 buts avant la finale), le Maroc, et celle nantie de la meilleure défense, le Mali (3 buts encaissés avant cet ultime rendez-vous).

Maroc remporte le CHAN 2020 en battant Mali 2-0 en finale

La rencontre a été marquée par une exclusion, sans incidence sur le cours des événements: celle du Malien Issaka Samake dans le temps additionnel, pour avoir marché sur la cheville d’un joueur Marocain en tentant de le déborder, ce qui lui a valu un second carton jaune.

Si le Maroc a réussi le doublé, le Mali a perdu pour la deuxième fois en finale d’un CHAN, après le revers en 2016 contre la RD Congo.

Initialement prévu du 4 au 25 avril derniers, le CHAN (Championnat d’Afrique des Nations), un tournoi réservé aux joueurs africains évoluant sur le continent, avait été reporté du 16 janvier au 7 février à cause de la pandémie de Covid-19.


INFO


La prime est revenue à l’attaque.

Après avoir buté pendant plus d’une heure sur l’arrière-garde des Aigles, les Lions de l’Atlas, vainqueurs de la précédente édition organisée à domicile, ont ouvert le score à la 69e minute grâce à un superbe but de la tête de Soufiane Bouftini bien servi par Omar Namsaoui sur corner.

Leur capitaine Ayoub El Kaabi a doublé la mise dix minutes plus tard d’une tête à bout portant, également à la suite d’un corner.

Auparavant, le Mali avait eu une occasion en or d’ouvrir la marque, mais la reprise aux six mètres de Moussa Ballo, bien servi à la 64e minute sur une passe en profondeur millimétrée, était déviée par le gardien marocain Anas Zniti.

La rencontre a été marquée par une exclusion, sans incidence sur le cours des événements: celle du Malien Issaka Samake dans le temps additionnel, pour avoir marché sur la cheville d’un joueur Marocain en tentant de le déborder, ce qui lui a valu un second carton jaune.

Si le Maroc a réussi le doublé, le Mali a perdu pour la deuxième fois en finale d’un CHAN, après le revers en 2016 contre la RD Congo.

Initialement prévu du 4 au 25 avril derniers, le CHAN (Championnat d’Afrique des Nations), un tournoi réservé aux joueurs africains évoluant sur le continent, avait été reporté du 16 janvier au 7 février à cause de la pandémie de Covid-19.


SUR LE MÊME THÈME


CHAN 2020 : LE MAROC DISPOSE DU MALI ET CONSERVE SON TROPHÉE

Le Maroc a remporté le CHAN 2020 aux dépens du Mali (2-0) et conserve le trophée acquis il y a trois ans à domicile.

MAROC_BOUFTINI-
MAROC_BOUFTINI-

C’est l’objectif qu’ils se sont fixé au moment de prendre part à ce sixième Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) au Cameroun. Mission accomplie. Les Lions de l’Atlas A’ ont encore triomphé.

La sélection nationale locale du Maroc a battu en finale le Mali (2-0), ce dimanche à Yaoundé. Et devient la première nation à remporter ce tournoi deux fois d’affilée.

Les deux équipes se sont livrées à fond. Dans une belle ambiance au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, les Marocains réalisaient une bonne entame.

Le gros pressing des Lions de l’Atlas A’ ne marchait pas suffisamment face à des Maliens qui fermaient les espaces.

Les hommes d’Houcine Ammouta passaient par les côtés et parvenaient à se créer quelques occasions chaudes. Mais à l’image de la puissante tête de Kaabi (16e) ou du coup-franc bien exécuté de Rahimi (20e), les Marocains butaient sur un Djigui Diarra bien en place.

Les Maliens auraient d’ailleurs pu en profiter pour mener, mais Moussa Koné ne remportait pas son face-à-face avec le portier adverse (23e).

Les Lions dévorent les Aigles

Au retour des vestiaires, Issiaka Samaké pouvait être soulagé de voir l’arbitre ne pas siffler de penalty pour son intervention musclée sur Rahimi (51e). C’est ensuite Moussa Koné qui donnait un premier frisson aux fans marocains.

Mais comme en première période, le joueur du Stade Malien manquait encore son face-à-face avec le portier adverse (63e).

Il aurait dû la mettre au fond. Car sur l’action suivante, Soufiane Bouftini ne se loupait pas. Monté plus haut que tout le monde, le défenseur d’Agadir reprenait parfaitement un corner de la tête (68e, 1-0).

Ayoub El Kaabi reproduisait la même action une dizaine de minutes plus tard en inscrivant le but du break (79e, 2-0). Assommés, les Aigles locaux ne se relevaient pas après ça.

Et ce ne sont pas les atermoiements du VAR et l’expulsion de Samaké dans le temps additionnel qui allaient les aider.

Les XI de départ :

maroc champion du chan 2020
maroc champion du chan 2020

Distinctions :

  1. Vainqueur : Maroc.
  2. Meilleur joueur : Sofiane Rahimi (Maroc).
  3. Meilleur buteur : Sofiane Rahimi (Maroc, 5 buts).
  4. Fair play : Mali.
  5. Meilleur gardien : Anas Zniti (Maroc).

VOUS ALLEZ AIMER

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here