Modèle de Shannon et Weaver proposé en 1949

0
12

Modèle de Shannon et Weaver. Ce modèle a été proposé en 1949 par Claude Shannon, un ingénieur en télécommunications, et Warren Weaver, un mathématicien, dans leur ouvrage intitulé The Mathematical Theory of Communication. Le modèle de Shannon et Weaver est un modèle de communication qui décrit le processus de transmission d’un message entre un émetteur et un récepteur.

Modèle de Shannon et Weaver proposé en 1949

Modèle de Shannon et Weaver
Modèle de Shannon et Weaver

Selon ce modèle, la communication se déroule en six étapes : la source, qui produit le message ; l’encodeur, qui transforme le message en signaux ; le canal, qui transmet les signaux ; le bruit, qui perturbe la transmission ; le décodeur, qui reçoit et interprète les signaux ; et la destination, qui reçoit le message.

Le modèle de Shannon et Weaver met l’accent sur les aspects techniques et mathématiques de la communication, en négligeant les aspects sociaux et psychologiques.

Il s’applique principalement aux situations de communication unidirectionnelle, où il n’y a pas de feedback ni d’interaction entre les interlocuteurs.

## Le modèle a été appelé « la mère de tous les modèles »

Modèles de communication Aristote, Shannon et Weaver, Newcomb
Modèles de communication Aristote, Shannon et Weaver, Newcomb

Le modèle de Shannon et Weaver est un concept fondamental développé par Claude Shannon et Warren Weaver pour expliquer le processus de communication entre un émetteur et un récepteur à travers différents canaux/voies.

Ce modèle a été appelé « la mère de tous les modèles » car il intègre diverses notions telles que la source d’information, le message, l’émetteur, le signal, le canal, le bruit, le récepteur, la destination de l’information, la probabilité d’erreur, le codage, le décodage, l’entropie moyenne, le débit d’un canal, etc.

## Histoire

Shannon- Wiener - Weaver modèle de la communication
Shannon- Wiener – Weaver modèle de la communication

En 1948, Claude Shannon publie **A Mathematical Theory of Communication** (« Une théorie mathématique de la communication »), un article en deux parties dans les numéros de juillet et d’octobre du **Bell System Technical Journal**.

Dans cet ouvrage fondamental, il exploite les outils de la théorie des probabilités, développée par Norbert Wiener, que l’on commençait alors à appliquer à la théorie de la communication.

Shannon y définit une entropie de l’information comme une mesure de l’incertitude dans un message, tout en inventant ce qui deviendra la forme dominante de théorie de l’information.

→A lire aussi

Le livre **The Mathematical Theory of Communication** (« La théorie mathématique de la communication »), co-écrit par Shannon et Warren Weaver, reproduit l’article de 1948 écrit par Shannon et sa vulgarisation proposée par Weaver, accessible au profane.

En fin de compte, Weaver reproduit l’article de Shannon, rédige une introduction de 28 pages pour un livre de 144 pages, et change le titre de « Une théorie mathématique…» pour « La théorie mathématique…».

Les notions proposées par Shannon ont été popularisées (après relecture par Shannon) par John Robinson Pierce dans son ouvrage de vulgarisation **An Introduction to Information Theory : Symbols, Signals, and Noise**.

## Concept, popularité, critiques

Shannon- Wiener - Weaver modèle de la communication
Shannon- Wiener – Weaver modèle de la communication

Le terme « modèle de Shannon et Weaver » est largement adopté dans les domaines des sciences sociales tels que l’éducation, les sciences de la communication, l’analyse organisationnelle, la psychologie, etc.

Parallèlement, il a été l’objet de beaucoup de critiques en sciences sociales, où certains chercheurs le jugent « inapproprié pour représenter les processus sociaux » et « une représentation trompeuse de la nature de la communication humaine ».

Ses détracteurs citent la simplicité excessive du modèle et son incapacité à tenir compte du contexte.

→A lire aussi

En ingénierie, mathématiques, physique et biologie, les idées de Shannon sont utilisées plus littéralement et sont appelées la « théorie de Shannon », ou « théorie de l’information ».

Cela signifie que partout, hormis pour les sciences sociales, on parle de « théorie de l’information de Shannon » et non pas de modèle de Shannon et Weaver.

C’est donc une mauvaise interprétation qui a conduit à attribuer une partie de la paternité de la théorie de l’information à Warren Weaver [source insuffisante].

## Références

  • : Modèle de Shannon et Weaver — Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Mod%C3%A8le_de_Shannon_et_Weaver
    : A Mathematical Theory of Communication – IEEE Xplore https://ieeexplore.ieee.org/document/6773024
  • : Communiquer efficacement dans l’entreprise en appliquant les principes du modèle émetteur-récepteur – GMV Conseil https://gmv-conseil.fr/communication-shannon-weaver/
  • : The Mathematical Theory of Communication – University of Illinois Press https://www.press.uillinois.edu/books/catalog/67ert7sp9780252725487.html
  • : An Introduction to Information Theory: Symbols Signals and Noise – Dover Publications https://store.doverpublications.com/0486240614.html
  • : Core – Montana https://solar.physics.montana.edu/YPOP/Spotlight/SunInfo/Core.html
  • : The Shannon-Weaver Model of Communication – Communication Theory https://www.communicationtheory.org/the-shannon-weaver-model-of-communication/
  • : The Shannon-Weaver Model of Communication – Businesstopia https://www.businesstopia.net/communication/shannon-weaver-model-communication
  • : Information theory – Wikipedia https://en.wikipedia.org/wiki/Information_theory
  • : Shannon and Weaver model of communication – Wikipedia https://en.wikipedia.org/wiki/Shannon%E2%80%93Weaver_model

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici