Ce n’est pas un canular. Une guerre éclate entre les labels en Afrique du Sud. Nomcebo Zikode fait l’objet d’un bras de fer entre deux maisons de disques en guerre. Image: Instagram de Nomcebo Zikode

Une grande bagarre a éclaté entre deux maisons de disques Open Mic Productions et Afrotainment de DJ Tira au sujet du chanteur de Jerusalema Nomcebo Zikode.

Le bras de fer porte sur la chanson Nguwe de l’album 21 Years of DJ Tira sur laquelle Zikode est présentée sans apparemment pas obtenir l’approbation appropriée de son label Open Mic Production.

Lionel Jamela, copropriétaire d’Open Mic, a confirmé à Sowetan que son avocat avait envoyé une lettre légale à Tira lui demandant de retirer la chanson de toutes les plateformes musicales – y compris la radio et l’album – et d’arrêter de la commercialiser.

« En tant que société qui gère Nomcebo et l’a signée, nous avons décidé que nous ne pouvons permettre à personne de sortir une chanson mettant en vedette Nomcebo maintenant alors que nous nous concentrons sur la pousser en tant qu’artiste solo », a déclaré Jamela. Tira a confirmé à Sowetan qu’il avait reçu la lettre lundi et qu’il était en train d’y répondre.

« Oui, ce sont certaines de leurs demandes et je réponds à tout cela afin que nous puissions trouver un terrain d’entente », a déclaré Tira. «Je pense qu’il y a eu une rupture de communication entre moi, Nomcebo et eux (Open Mic).

Nomcebo Zikode dans une bagarre 

«Je traitais beaucoup avec Nomcebo, mais elle était aussi censée finaliser les choses avec eux. Nous devons tous nous rassembler et régler les problèmes que nous rencontrons. Zikode a déclaré qu’elle n’était au courant d’aucun différend sur la chanson. «Je ne sais rien de ce que vous dites. Quel est le problème avec la chanson? » Demanda Zikode.

A lire aussi  :

«J’ai fait des chansons avec d’autres artistes comme Mobi Dixon et la liste est interminable. Je n’ai connaissance d’aucun problème entre Tira et Open Mic. » Zikode est actuellement la chanteuse très disputée dans le pays.

Selon Radiomonitor, son premier single Xola Moya Wam ‘est actuellement la deuxième plus grande chanson en Afrique du Sud. La chanson a été diffusée 366 fois sur diverses stations de radio entre le 15 et le 21 septembre.

Jerusalema de Master KG qui la présente est au top avec une diffusion de 416 pendant la même période. Nguwe siège actuellement au n ° 37 après avoir sauté du n ° 89 après avoir été joué 44 fois.

News Cafe va enquêter sur les allégations `` emballées '' Le concert de Nomcebo Zikode a enfreint les règles de Covid-19
News Cafe va enquêter sur les allégations «  emballées  » Le concert de Nomcebo Zikode a enfreint les règles de Covid-19

« Tira n’a pas d’accord formel avec le label, alors que lorsque vous enregistrez avec un artiste appartenant à une autre société, vous devez communiquer avec lui et obtenir l’autorisation légale appropriée », a déclaré Jamela.

«Je ne sais pas quelle est la position personnelle de Nomcebo, mais en tant qu’entreprise, nous faisons bien avec un artiste que nous développons. «Sa chanson est en tête de la radio dans tout le pays et s’il y a une autre chanson qui vient de quelque part, cela perturbera notre propre stratégie marketing.»

DJ Tira a nié avoir tenté de perturber le développement de Zikode en solo. «J’étais consciente qu’elle leur avait signé (Open Mic) lorsque nous avons enregistré la chanson, mais je traite avec l’artiste dans l’espoir qu’ils finaliseront les choses avec le label afin que nous puissions tous être d’accord», a expliqué Tira.

«Je n’essaye pas de capitaliser sur le battage médiatique de Jerusalema et d’interrompre sa carrière solo. Nous voulons tous que Nomcebo brille et ait la meilleure carrière. «Nous voulons juste la voir gagner et c’est pourquoi j’ai une bonne relation avec elle. Nous essayons tous de voir si nous pouvons tous travailler ensemble. »

Dans une interview avec Sowetan en août, Zikode a admis qu’avant d’enregistrer Jerusalema, elle était frustrée par Open Mic de ne pas prêter attention à ses besoins. «Avant que Jerusalema ne sorte, j’étais frustré parce que j’étais inscrit à Open Mic et que rien ne se passait. Alors je priais beaucoup et je demandais à Dieu de me montrer la voie à suivre », a déclaré Zikode en août.

Laisser un commentaire