REGARDEZ Les forces en présence le jour du 6 juin 1944 :

0
88

REGARDEZ Les forces en présence le jour du 6 juin 1944. Le 6 juin 1944, connu sous le nom de Jour J, a marqué le début de l’opération Overlord, la plus grande invasion amphibie de l’histoire, qui a conduit à la libération de l’Europe occupée par les nazis.

REGARDEZ Les forces en présence le jour du 6 juin 1944 

les plages du débarquement au soir du 6 juin 1944 - normandie 2
les plages du débarquement au soir du 6 juin 1944 – normandie 2

Les forces en présence ce jour-là étaient composées de plus de 156 000 soldats alliés provenant principalement des États-Unis, du Royaume-Uni, et du Canada, appuyés par des troupes françaises et d’autres nations alliées. Ces forces ont débarqué sur cinq plages de Normandie : Utah, Omaha, Gold, Juno et Sword.

Chaque plage avait des objectifs stratégiques spécifiques et était défendue par des forces allemandes lourdement armées et retranchées.

Les soldats alliés ont fait face à des conditions difficiles, incluant des obstacles de plage, des champs de mines et des tirs nourris de l’ennemi.

les plages du débarquement au soir du 6 juin 1944 - normandie 3
les plages du débarquement au soir du 6 juin 1944 – normandie 3

→A lire aussi

Les forces allemandes en présence étaient commandées par le maréchal Erwin Rommel, chargé de défendre la muraille de l’Atlantique.

Environ 50 000 soldats allemands étaient stationnés dans la région de Normandie, renforcés par des bunkers, des batteries d’artillerie et des divisions de panzers prêtes à contre-attaquer.

Malgré leur préparation, les Allemands ont été surpris par l’ampleur et la coordination de l’assaut allié.

Les parachutistes alliés, largués derrière les lignes ennemies avant l’aube, ont joué un rôle crucial en perturbant les communications allemandes et en sécurisant des ponts et des routes essentielles.

La supériorité aérienne et navale alliée, combinée à la bravoure et à la détermination des troupes au sol, a permis de surmonter les défenses allemandes et de sécuriser les plages de Normandie, marquant le début de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe.

REGARDEZ Les forces en présence le jour du 6 juin 1944 

les plages du débarquement au soir du 6 juin 1944
les plages du débarquement au soir du 6 juin 1944

20 heures. Six chars allemands commandés par le capitaine von Gottberg font une percée jusqu’à Lion-sur-Mer où ils observent les opérations de débarquement avant de rebrousser chemin.

19 h 30. Utah : bombardement de Vierville-sur-Mer.

19 h 25. Pointe du Hoc : les forces allemandes continuent d’essayer de repousser les hommes du colonel Rudder qui, faute de munitions, utilisent les armes prises aux ennemis abattus.

19 heures. Sword : une compagnie de grenadiers motorisés et six chars de la 21e Panzer de von Oppeln-Bronikowski tentent une contre-attaque dans la brèche laissée ouverte entre Juno et Sword.

Une heure plus tard, la colonne allemande est obligée de rebrousser chemin devant l’arrivée massive de renforts britanniques acheminés par planeurs.

Omaha : de violents combats s’engagent à Colleville entre Allemands et Américains.

premiers-prisonniers-allemands
premiers-prisonniers-allemands

18 heures. Gold : le bâtiment de guerre français Georges Leygues ouvre le feu sur la batterie de Longues-sur-Mer, qui venait d’attaquer les navires alliés.

Juno : à Saint-Aubin-sur-Mer, les derniers défenseurs allemands des installations côtières se rendent.

17 h 30. La BBC diffuse le message de De Gaulle : « La bataille suprême est engagée. Bien entendu, c’est la bataille de France et c’est la bataille de la France. »

Le discours a été enregistré après un affrontement homérique entre le général et Churchill, qui a menacé de faire expulser le chef de la Résistance vers l’Algérie.

Entre Churchill et De Gaulle, l’autre bataille

REGARDEZ Les forces en présence le jour du 6 juin 1944
REGARDEZ Les forces en présence le jour du 6 juin 1944

De Gaulle a été largement tenu à l’écart de la préparation d’Overlord. Lorsque, le 4 juin, Churchill lui apprend que, une fois libérée, la France sera administrée par les Alliés, et non par le gouvernement provisoire qu’il vient de fonder, le général entre dans une colère noire.

Il refuse tout net de lire le texte qu’on lui a préparé et qui doit être diffusé par la BBC le jour J.

Les deux hommes tempêtent, de Gaulle traite Churchill de gangster, l’intéressé ordonne qu’il soit expulsé vers Alger, « enchaîné si nécessaire ».

Enfin, de Gaulle accepte d’enregistrer son propre discours, sans le soumettre au préalable au Premier ministre britannique.

Il y fait notamment mention des « consignes données par le gouvernement français »…, ce qui accroît encore l’exaspération de Churchill.

ÉCOUTEZ le discours de De Gaulle :

17 heures. Le Führer envoie à von Rundstedt cette directive : « Les plages que tient l’ennemi devront être nettoyées au plus tard cette nuit. »
16 h 30. Caen subit un nouveau raid aérien.

16 heures. Von Rundstedt obtient seulement, assurera-t-il plus tard, l’autorisation de déplacer les deux divisions blindées qu’il réclame depuis le matin.

Dans l’intervalle, ses ordres ayant été contredits, il s’est occupé en taillant les roses du jardin de son PC de Saint-Germain-en-Laye où s’accumulent les rapports sur l’ampleur des opérations alliées. Hitler, à la même heure, se serait accordé une sieste.

80ème Anniversaire du Débarquement de Normandie 5
80ème Anniversaire du Débarquement de Normandie 5

→A lire aussi

La 21e division de panzers, basée au sud de Caen, s’organise en trois groupes de combat. Le général Marcks déclare à von Oppeln-Bronikowski : « Si vous ne réussissez pas à rejeter les Anglais à la mer, je crois bien que nous aurons perdu la guerre. »

Le commando Kieffer franchit les ponts de Bénouville et de Ranville.
Omaha : le premier tank américain atteint la route reliant la plage à Colleville. Il est détruit par une pièce antichar.

Gold : le point d’appui du Hamel, à l’ouest de la zone, est détruit après des heures d’assaut qui ont coûté la vie à trois commandants successifs.

Les troupes britanniques peuvent désormais avancer vers Arromanches où doit commencer au plus tôt la construction du port artificiel Mulberry, qui restera l’un des symboles du génie militaire et logistique d’Overlord.

15 h 30. Sword : les Alliés se rendent maîtres du port de Ouistreham.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici