Revue de presse du 12 février 2022 : Politique, Crise Scolaire et Faits Divers Dramatiques au Menu des Journaux du Week-End

0
729
Revue de presse - Fonds d'Appui et de Développement de la Presse (FADP)Capture
Revue de presse - Fonds d'Appui et de Développement de la Presse (FADP)Capture

La revue de presse du 12 février 2022 consacre sa parution de ce samedi à la Politique, Crise Scolaire et Faits Divers Dramatiques au Menu des Journaux du Week-End. Les journaux du week-end s’intéressent à la politique et à des faits de société, en mettant notamment l’accent sur la crise scolaire et des faits divers dramatiques.

,CRISE SCOLAIRE ,POLITIQUE, CRISE, SCOLAIRE , FAITS DIVERS ,DRAMATIQUES, JOURNAUX ,SENEGAL,PRESSE,REVUE,Dakar,

Crise Scolaire, Politique et Faits Divers Dramatiques au Menu des Journaux du Week-End 

Le Soleil salue une ‘’belle percée des femmes aux élections locales’’ du 23 janvier. Joutes électorales à l’issue desquelles, dix-huit mairies et deux Conseils départementaux sont dirigés par des femmes.

S’appuyant sur un rapport de l’Observatoire national de la parité (ONP), le journal a relevé des progrès réalisés par les femmes lors des dernières élections territoriales, assurant, par exemple, que sur la centaine de candidatures de femmes enregistrée, une vingtaine avait été élue.

A lire aussi

Les élections territoriales du 23 janvier ont également été marquées par la perte de vitesse du Parti démocratique sénégalais (PDS), la formation politique de l’ancien président Abdoulaye Wade.

Revue de presse du 12 février 2022

Evoquant des ’’résultats calamiteux’’, L’AS tente d’expliquer les raisons de la ’’dégringolade’’ de ce parti historique qui avait mené son leader au pouvoir après 26 ans d’opposition au régime socialiste.

Des responsables du parti interrogés par le journal expliquent cette situation par la vague de départs enregistrés dans les rangs du parti et des nombreux tracas qu’il a connus à la veille de la campagne électorale.

A lire aussi

‘’Les responsables du parti trouvent que cette situation découle aussi de la longue absence d’Abdoulaye Wade et de son fils Karim Wade. Afin de permettre à leur parti de revenir au-devant de la scène, ils n’excluent pas de constituer une grande coalition de l’opposition pour faire face au régime lors des prochaines législatives et présidentielle’’, rapporte la publication.

Sud Quotidien s’intéresse, de son côté, à la crise dans le système éducatif née du déclenchement il y a plusieurs semaines d’une grève des enseignants, dans le moyen secondaire particulièrement. Les grévistes réclament l’application d’accords signés avec le gouvernement en 2018, portant, entre autres, sur le système de rémunération.

Finaliser dans les meilleurs délais un processus de concertation

Mercredi, en Conseil des ministres, le chef de l’Etat avait souligné la nécessité d’accroître les efforts visant à finaliser dans les meilleurs délais un processus de concertation avec les syndicats d’enseignants afin de garantir un déroulement normal des enseignements et apprentissages.

Selon le journal Source A, le gouvernement va ‘’faire de nouvelles offres aux syndicats d’enseignants à l’occasion d’une réunion cruciale destinée à redonner vie à un système éducatif en panne sèche depuis quelques temps’’.

La publication signale que le gouvernement sera représenté à cette rencontre prévue ce samedi par les ministres en charge de la Fonction publique, de l’Education nationale, des Finances et du Budget.

Système de paiement des fonctionnaires

Il s’attend notamment à des ’’propositions concrètes’’ portant, entre autres, sur l’harmonisation du système de paiement des fonctionnaires, un point pour lequel, un cabinet sollicité pour mener une étude, avait déjà déposé les résultats.

En attendant l’issue de cette concertation, des associations de parents d’élèves ont décidé de marcher, samedi, dans les rues de Dakar pour réclamer un retour normal des enseignements apprentissages, a en croire Sud Quotidien.

‘’Alors que l’inquiétude grandit chez les élèves et leurs parents en raison de la paralysie des enseignements, les syndicats d’enseignements continuent de dérouler leurs plans d’actions pour la satisfaction de leurs revendications. Face à ces perturbations interminables qui compromettent les études des potaches, les parents d’élèves engagent la bataille pour la reprise des cours. Aussi, envisagent-ils de descendre dans les rues de Dakar ce samedi’’, indique la publication.

Trois drames avaient fait 13 morts

D’autres quotidiens s’émeuvent de faits divers tragiques survenus, vendredi, à différents endroits du pays, à l’image de Libération qui annonce que trois drames avaient fait 13 morts.

Le journal cite une collision entre deux véhicules ayant fait 8 morts et 3 blessés à Guinguineéo, dans le centre du pays, le décès de trois enfants âgés de 2, 6 et 11 ans dans un incendie causé par une bougie, à Popenguine Sérère, dans la région de Thiès.

La publication fait également savoir qu’en partance pour l’installation du maire de Mangagoulack, Landing et Fodé Badji deux conseillers municipaux ont péri dans un accident consécutif à la chute violente d’un arbre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here