Typhon Maysak: la Corée du Nord promet de punir les responsables pour les «  victimes  »

0
6
Typhon Maysak la Corée du Nord promet de punir les responsables pour les victimes
Typhon Maysak la Corée du Nord promet de punir les responsables pour les victimes

Typhon Maysak provoque des tensions diplomatiques. La chaîne publique KCTV a montré des images de rues inondées à Wonsan. La Corée du Nord a promis de punir les responsables locaux pour un typhon qui a frappé mercredi la côte est.

Un journal du Parti des travailleurs a reproché aux autorités de la ville côtière de Wonsan de ne pas se préparer au typhon Maysak et les a accusées d’avoir une « attitude irresponsable ».

Le journal n’a pas indiqué combien étaient portés disparus, blessés ou morts, mais a déclaré qu’il y avait eu « des dizaines de victimes ».

Il a affirmé que les responsables n’avaient pas suivi les ordres donnés par le parti au pouvoir.

Les autorités locales de Wonsan avaient reçu pour instruction « d’organiser immédiatement un projet pour identifier minutieusement les propriétés à risque et évacuer tous les résidents », a déclaré samedi le journal Rodong Sinmun.

Typhon Maysak….

« Une décision a été prise pour imposer de sévères sanctions de parti, administratives et juridiques aux responsables des victimes. »

Il est impossible de vérifier si les responsables locaux ont ignoré ces ordres ou s’ils sont injustement ciblés par le parti au pouvoir afin de calmer le mécontentement du public, rapporte Celia Hatton, rédactrice en chef de la BBC Asie-Pacifique.

Des images de la chaîne de télévision publique KCTV plus tôt dans la semaine ont montré des ponts et des murs en béton dans la province de Kangwon détruits par les crues.

Le typhon a frappé la côte est du pays
Le typhon a frappé la côte est du pays

Le Maysak a causé des dégâts en Corée du Nord juste une semaine après qu’un autre typhon, le typhon Bavi, a frappé le pays.

La Corée du Nord est particulièrement vulnérable aux inondations, en raison de la déforestation des montagnes et des collines.

Son infrastructure défaillante signifie également que les catastrophes naturelles posent un défi particulier.

Le typhon Maysak a également frappé la Corée du Sud, tuant au moins deux personnes et provoquant l’évacuation de plus de 2 200 personnes vers la ville méridionale de Busan.

Laisser un commentaire