[Live – Burkina] Capitaine Traoré : « Nous avons décidé d’assumer notre révolte »

0
128

[Live – Burkina] le Capitaine Ibrahim Traoré persiste et signe « Nous avons décidé d’assumer notre révolte ». Kafunelnews suit à la minute près la cérémonie d’investiture du Capitaine Ibrahim Traoré, désigné chef de l’Etat du Burkina Faso suite à l’adoption d’une charte de transition par les Assises nationales des 14 et 15 octobre.

Capitaine Ibrahim Traoré : « Nous avons décidé d’assumer notre révolte »

Près de 100 terroristes abattus par l’armée du Nigeria
Près de 100 terroristes abattus par l’armée du Nigeria

Une soixantaine de personnes vont assister, ce vendredi 21 octobre, à l’investiture du capitaine Traoré.

Il s’agit de Présidents d’institutions, de militaires et paramilitaires, de représentants de partis politiques et d’Organisations de la Société Civile.

L’ensemble du corps diplomatique n’a pas été convié.

Ponton De Dionewar S’Est Écroulé (Maire)

« Le président souhaite que la cérémonie soit sobre », selon un officier proche du nouveau président.

La prestation de serment est prévu par les articles 44 de la Constitution du 2 juin 1991 et 6 de la Charte de la transition, adoptée le 14 octobre dernier.

Quelques instants avant la prestation proprement dite, le président de la Transition, le capitaine Traoré sera élevé à la Dignité de Grand-Croix de l’Ordre des Etalons par le Grand chancelier des ordres burkinabè.

11h10. Burkina (21 octobre 2022):

« Il ne suffit pas de prendre le pouvoir. Encore faut-il pouvoir l’assumer pleinement et bien, au service du peuple burkinabè qui n’a que trop souffert. Faites en sorte que le peuple vous soit reconnaissant », adresse le Président du Conseil constitutionnel au Capitaine Ibrahim Traoré.

10h55. Burkina (21 octobre 2022):

« Je serai engagé dans les différents fronts pour la libération totale (…) Nous avons décidé d’assumer notre révolte », assure le capitaine Traoré, soulignant que « l’existence même de la nation est en péril ».

10h50. Burkina (21 octobre 2022):

Selon le chef de l’Etat burkinabé, « aucun sacrifice ne sera de trop pour sortir ce pays dans la situation dans laquelle il se trouve aujourd’hui ». « Notre engagement est pour le retour de la paix et notre boussole sera toujours le peuple « , a-t-il ajouté.

10h45. Burkina (21 octobre 2022):

« Notre objectif est de reconquérir les parties territoire national occupées et de donner un nouveau souffle aux populations », a assuré le président de la Transition, ajoutant que son pays tiendra ses engagements.

10h40. Burkina (21 octobre 2022):

Le président Traoré a, dans son premier discours officiel à la Nation, rappelé la « dégradation de la situation sécuritaire et humanitaire » du pays, motif de l’intervention des militaires dans la conduite des affaires d’état le 24 janvier 2022.

Le putsch du 30 septembre à visé à rectifier le tir face aux dérives du lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba.

Capitaine Traoré Nous avons décidé d’assumer notre révolte
Capitaine Traoré Nous avons décidé d’assumer notre révolte

A lire aussi

Il a ensuite, présenté ses condoléances aux victimes du putsch du 30 septembre et souhaité promt rétablissement aux blessés. Selon plusieurs sources, 2 personnes y avaient perdu la vie et 9 autres blessées.

« Ces événements sont aussi leur révolte à elles. Nous leur rendons hommage », a déclaré le chef de l’Etat burkinabé.

10h35. Burkina (21 octobre 2022):

Le président de la transition reçoit les félicitations des membres du Conseil constitutionnel et des invités.

10h30. Burkina (21 octobre 2022):

Le capitaine Ibrahim Traoré a remis la liste de son patrimoine, telle qu’inscrit dans la Constitution.

10h20. Burkina (21 octobre 2022):

Le capitaine Ibrahim Traoré a prêté serment devant le Conseil constitutionnel et est investi président de la Transition.

10h00. Burkina (21 octobre 2022):

Le capitaine Ibrahim Traoré est arrivé au Conseil constitutionnel.

A lire aussi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here