Revue De Presse Du 30 Août 2022 : La Politique Ne Cède Qu’Une Portion Aux Inondations

0
197
Revue de Presse du 19 Mai 2022 Les Journaux commentent les contentieux consécutifs au dépôt des Listes de Candidature aux Élections Législatives
Revue de Presse du 19 Mai 2022 Les Journaux commentent les contentieux consécutifs au dépôt des Listes de Candidature aux Élections Législatives

Dans la Revue De Presse Du 30 Août 2022 La Politique Ne Cède Qu’Une Portion Aux Inondations. La politique continue de dicter sa loi dans les journaux, ne cédant qu’une portion à la menace de crue du fleuve Sénégal et aux inondations.

Inondations Et La Politique En Exergue Revue De Presse Du 30 Août 2022

arrivée de militaires étrangers avant des manoeuvres conjointes
arrivée de militaires étrangers avant des manoeuvres conjointes

Les quotidiens parvenus mardi à l’Agence de presse sénégalaise s’intéressent notamment à la situation du président de la République en rivalisant de conjectures sur ses intentions à l’orée des dix-huit derniers mois de son mandat.

‘’Fin de quinquennat : Macky, entre deux eaux !’’, affiche en Une, Sud Quotidien.

‘’A quelques dix-huit mois du terme de son mandat à la tête du pouvoir exécutif, le président de la République se retrouve tenaillé, contre toute attente, entre le bouillonnement d’un front social qui s’élargit de plus en plus et les incertitudes d’une majorité parlementaire qui ne tient qu’à un député’’, analyse la publication.

A lire aussi

Elle indique que les dix-huit mois qui restent au président Macky Sall à la tête du pouvoir exécutif risquent d’être tout sauf un fleuve tranquille.

Le contrôle de la présidence de l’Assemblée nationale

Réserve De La Somone, Un Sanctuaire De La Biodiversité kafunel.comCapture
Réserve De La Somone, Un Sanctuaire De La Biodiversité kafunel.comCapture

D’autres journaux ont mis en exergue les manœuvres et autres actions en cours pour le contrôle de la présidence de l’Assemblée nationale au sein de l’opposition, notamment dans la coalition Yewwi Askan wi auréolée de 56 sièges à l’issue des législatives du 31 juillet dernier.

Le Quotidien n’hésite d’ailleurs pas évoquer ‘un ‘’choc des ambitions’’ au sein de cette coalition, en mettant en avant par exemple la candidature agitée de Ahmed Aïdara, le maire de Guédiawaye, dans la banlieue de Dakar.

La publication en veut pour preuve que l’intéressé faisait déjà la revue de ses forces tout en s’estimant ‘’plus légitime que n’importe quel autre leader de l’inter-coalition Yewwi-Wallu pour porter la candidature de l’opposition pour le Perchoir’’.

‘’Il n’entend renoncer pour aucun motif, et surtout pas pour un strapontin de vice-président’’, ajoute le journal.

C’est Dias qui risque de ravir la vedette à ses alliés

Réserve De La Somone, Un Sanctuaire De La Biodiversité1
Réserve De La Somone, Un Sanctuaire De La Biodiversité1

Kritik de son côté fait savoir que Barthlémy Dias est candidat favori de l’opposition regroupant la coalition YAW et Wallu Senegal. ‘’’’Pour la coalition Yewwi, à moins d’un miracle, c’est Dias qui risque de ravir la vedette à ses alliés’’, soutient le journal.

Il ajoute qu’à l’absence des ténors frappés d’inéligibilité en raison du rejet de la liste proportionnelle aux dernières législatives, ‘’le maire de Dakar est en pole position pour être le candidat tant redouté même par ses alliés’’.

Enquête a pour sa part mis l’accent sur les divergences entre les acteurs politiques, en évoquant ‘’une opposition difficilement réconciliable’’.

A lire aussi

‘’Jour après jour, l’intercoalition Yewwi-Wallu s’éloigne du soutien des députés de AAR Senegal et des Serviteurs du Sénégal.

Tout en réaffirmant leur ancrage dans l’opposition, aussi bien Thierno Alassane Sall que Pape Djibril Fall se sont démarqués de l’alliance de l’opposition conduite par Ousmane Sonko’’, relève le journal qui trouve que la posture des députés non-inscrits leur permet de prendre le lead d’une troisième voie.

D’autres quotidiens ont mis le focus sur la menace de débordement du fleuve Sénégal et les inondations à Dakar et à Touba, dans le centre du pays.

Situation hydrologique de fleuves Sénégal et Gambie sur la base de données recueillies

météo-foudre-infographie-visactu-
météo-foudre-infographie-visactu-

L’Observateur informe que les services du ministère de l’Eau et de l’Assainissement assuraient un suivi permanent de la situation hydrologique de fleuves Sénégal et Gambie sur la base de données recueillies plusieurs fois par jour au niveau des stations hydrométrique.

Dans les colonnes du journal, le ministre en charge du secteur, Serigne Mbaye Thiam insiste sur le fait que le phénomène des inondations constaté partout était lié à un retour des pluies dans le pays après une pause d’une décennie.

‘’Fort de ce constat, l’Etat du Sénégal a, depuis 2012, mis en œuvre un programme décennal de gestion des inondations dont les résultats sont tangibles dans ses différents zones d’intervention’’, a fait savoir Thiam dans des prpos rapportés par le journal du groupe futurs médias (GFM).

De son côté, Bes Bi le journal estime que le ‘’débordement imminent du fleuve Sénégal annoncé par les services compétents pourrait davantage être plus grave pour Diamel, un quartier de Matam’’.

kafunel
kafunel

A lire aussi

La publication relaie ainsi l’appel de détresse des populations de Diamel qui réclament l’érection d’une digue de protection afin d’éviter le pire.

La culture est à l’honneur à la Une du journal Le Soleil qui propose à ses lecteurs une plongée dans les activités culturelles et mystiques du ‘’Danna Bengho’’, un festival des maîtres chasseurs de Pakao Dassilamé, dans le département de Sédhiou, en Casamance (Sud).

Le journal explique que depuis des générations, les habitants de cette localité de Sédhiou partent à la conquête de la forêt pour apporter du gibier et d’autres animaux sauvages. Une pratique profondément ancrée dans la tradition et qui se perpétue à travers ‘’Dan Bengho (la grande rencontre des chasseurs), organisée annuellement depuis plus de 20 ans.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here