Emmanuel Macron touché par le Covid-19. Le Président apparaît fatigué lors du Conseil des ministres. En isolement à La Lanterne depuis qu’il a été testé positif à la Covid-19,  Macron continue de travailler. Ce lundi 21 décembre en Conseil des ministres à distance, il est apparu fatigué.

Le coronavirus n’épargne personne. Jeudi 17 décembre, Emmanuel Macron a été testé positif à la Covid-19 « suite à un test RTPCR réalisé dès l’apparition des premiers symptômes ».Contaminé lors d’un sommet européen, comme le révélait Olivier Véran sur le plateau de C à vous, le président de la République s’est isolé à La Lanterne.

Depuis cette résidence à Versailles, le chef de l’Etat continue de travailler et donne régulièrement de ses nouvelles. Mais à quelques jours de Noël, les préoccupations sont grandes au sommet de l’Etat, notamment après la découverte d’une nouvelle souche du coronavirus au Royaume-Uni et dans d’autres pays européen.

Emmanuel Macron touché par le Covid-19

Après avoir convoqué une réunion de crise, Emmanuel Macron a participé à distance à un Conseil des ministres ce lundi 21 décembre. En visio-conférence, le président de la République est apparu fatigué, le visage marqué et les traits tirés.

Masqué, Emmanuel Macron a même toussé à plusieurs reprises, un symptôme classique de l’infection de la Covid-19. Une apparition inquiétante, même si son médecin personnel se veut rassurant.

« Le président de la République présente un état de santé stable par rapport à hier (samedi) », a affirmé l’Elysée ce dimanche 20 décembre, sans développer davantage. Depuis quelques jours, Emmanuel Macron souffre de fièvre, de courbatures et de fatigue.

Dans une vidéo partagée au lendemain de son test, le chef de l’Etat expliquait : « Il n’y a normalement pas de raison que cela évolue mal mais je fais l’objet d’une surveillance médicale et je vous en rendrai compte de manière totalement transparente ».

Depuis quelques jours, et malgré son état de santé, « il fait des réunions jusque très tard dans la nuit, comme l’affirmait l’un de ses proches auprès du Parisien. C’est ce que les Français attendent de lui. »

Une nouvelle « forme beaucoup plus agressive »

Mais selon lui, le chef de l’Etat est « un peu fatigué » : « J’ai constaté qu’il lisait toujours mes textos mais qu’il répondait moins vite ».

Inquiet de la situation sanitaire en France, à l’approche des fêtes de fin d’année, le président de la République a expliqué en Conseil des ministres que l’incidence « a progressé de 20% en une semaine » et que les indicateurs hospitaliers « stagnent sur un plateau élevé ».

Face à la nouvelle mutation « problématique » du coronavirus découverte au Royaume-Uni et d’une « forme beaucoup plus agressive », Emmanuel Macron a demandé à ses ministres de « redoubler de vigilance » : « Tout cela montre la complexité du virus, son agressivité, oserais-je dire son inventivité et l’humilité qu’il nous faut toujours avoir.

(…) Nous sommes en train de construire la réponse la plus adaptée ». Il a également évoqué la campagne de vaccination, qui commencera dans « les prochains jours » en France, « juste après Noël ».

SUR LE MÊME SUJET

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here