Hypertension artérielle : évolution de la maladie

Parfois, l’hypertension artérielle est reconnue lors d’un accident révélateur :

Neurologique :

Sensoriel :

  • Hémorragie labyrinthique (vertige vrai)  ;
  • Hémorragies oculaires ;
  • Paralysies des nerfs oculomoteurs.

Cardiaque :

Rénal :

Hormis ces accidents aigus, l’augmentation de la pression artérielle altère au fil du temps la paroi des vaisseaux qui n’est pas prévue pour subir de tels régimes de pression. Parmi les effets nocifs, il y a l’accélération du processus d’athérosclérose. 
Les organes qui souffrent le plus souvent sont :

  • Le système nerveux central : risque d’hémorragies et de thromboses cérébrales ;
  • La rétine : rétinopathie hypertensive ;
  • Le coeur : surcharge ventriculaire gauche, athérosclérose coronarienne ;
  • Le rein : néphroangiosclérose ;
  • Le pénis : troubles de l’érection .

C’est pour éviter ces complications qu’il faut absolument traiter une hypertension artérielle, même si elle ne provoque aucun symptôme chez le patient.

Laisser un commentaire