Enquête exclusive qui pousse le bouchon de trop ! La chaîne M6 interdite en Algérie après la diffusion d’un documentaire. Suite à la diffusion du dernier numéro d’Enquête exclusive, le gouvernement Algérien a annoncé que M6 ne pourrait plus opérer en Algérie.

Ce dimanche 20 septembre, les téléspectateurs réunis devant M6 ont pu retrouver le numéro d’Enquête exclusive : Algérie, le pays de toutes les révoltes. Au cœur de l’intrigue, le mouvement de protestation Hirak.

M6 interdite en Algérie

Dans un communiqué publié ce lundi 21 septembre 2020, le ministère de la communication du pays accuse la chaîne d’avoir porté « un regard biaisé due le Hirak » et d’avoir réalisé un documentaire alors que l’équipe disposait d’une « fausse autorisation de tournage. »

À lire également

Enquête exclusive : “scandalisée par le manque de professionnalisme”, une intervenante dézingue l’émission

En effet, « une journaliste franco-algérienne » aurait « assuré la réalisation du film, avec l’aide d’un ‘fixeur algérien’, munis d’une fausse autorisation de tournage ». « Ce précédent nous conduit à décider de ne plus autoriser M6 à opérer en Algérie, sous quelque forme que ce soit. » assure le ministère.

Ce dimanche, Noor, apparue dans le magazine de la Six s’est également exprimée via les réseaux sociaux. « Je suis vraiment déçue par votre manque de professionnalisme.

Je regrette vraiment d’avoir participé à votre reportage. Lorsque que vous m’avez contacté, il a été question qu’on parle de l’émancipation de la femme algérienne, j’étais loin de m’imaginer que j’allais être utilisée, moi et mon mari, pour donner une mauvaise image des femmes et des hommes algériens, et de notre pays l’Algérie. » estimait-elle.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here