Revue de presse du 6 Février 2024 sur Kafunel

0
0

Revue de presse du 6 Février 2024 sur Kafunel, le blog qui vous informe de l’actualité au Sénégal et dans le monde. Bonjour à tous et bienvenue dans cette revue de presse du 6 février 2024 sur Kafunel, le site d’information indépendant et participatif. Aujourd’hui, nous allons revenir sur la situation politique au Sénégal, où le président Macky Sall a décidé de reporter la présidentielle du 25 février 2024 au 15 décembre 2024, provoquant la colère de l’opposition et de la société civile. Passons en revue les principaux titres de la presse nationale et internationale du 6 Février 2024.

Revue de presse du 6 Février 2024 sur Kafunel

revue de presse du du 6 Février 2024 sur Kafunel
revue de presse du du 6 Février 2024 sur Kafunel

L’opposition et la société civile dénoncent un coup d’État constitutionnel et une violation du calendrier électoral.

Ils accusent le président Sall de chercher à se maintenir au pouvoir au-delà de son second et dernier mandat, qui devait s’achever le 2 avril 2024.

Ils rappellent que le président Sall avait déjà modifié la Constitution en 2016 pour réduire la durée du mandat présidentiel de sept à cinq ans, mais qu’il avait refusé d’appliquer cette réforme à son propre mandat, arguant qu’il avait été élu pour sept ans en 2012.

Titrologie du mardi 6 février 2024 sur Kafunel_QUOTIDIENS 2
Titrologie du mardi 6 février 2024 sur Kafunel_QUOTIDIENS 2

→À lire aussi

La tension est montée d’un cran hier, lorsque les députés de la majorité présidentielle, regroupés au sein de la coalition Benno bokk yakaar, ont voté à 104 voix pour le report de la présidentielle au 15 décembre 2024.

Les députés de l’opposition, issus principalement des partis Walu et Parti démocratique sénégalais (PDS), ont été expulsés de l’hémicycle par les gendarmes avant le vote, après avoir tenté d’empêcher la tenue de la séance parlementaire.

Les images de la violence qui a éclaté dans l’enceinte de l’Assemblée nationale ont fait le tour des réseaux sociaux et des médias internationaux.

revue de presse du du 6 Février 2024 sur Kafunel OK
revue de presse du du 6 Février 2024 sur Kafunel OK

→À lire aussi

L’opposition appelle à la mobilisation populaire pour faire barrage au report de la présidentielle et exiger le respect du calendrier électoral. Plusieurs manifestations sont prévues dans les prochains jours à Dakar et dans les autres régions du pays.

La société civile, représentée notamment par le mouvement Y en a marre et le Forum civil, se joint au mouvement de contestation et demande le retrait du décret présidentiel.

Les organisations internationales, comme l’Union africaine, l’Union européenne et les Nations unies, expriment leur préoccupation face à la crise politique au Sénégal et appellent au dialogue et à l’apaisement.

1- L’Assemblée nationale adopte la proposition de loi reportant la Présidentielle au 15 décembre

Titrologie du mardi 6 février 2024 sur Kafunel_HEBDOMADAIRES 2
Titrologie du mardi 6 février 2024 sur Kafunel_HEBDOMADAIRES 2

L’Assemblée nationale a adopté la loi reportant l’élection présidentielle au 15 décembre 2024. Ainsi le Président Macky Sall va prolonger son mandat de 11 mois. Selon PressAfrik, les députés de Yewwi Askan Wi et de Taxawou Sénégal qui ont voulu empêcher la tenue du vote ont été chassés de la salle par les gendarmes.

2- Report de la présidentielle : 151 manifestants interpellés par la police

Titrologie du mardi 6 février 2024 sur Kafunel_HEBDOMADAIRES 3
Titrologie du mardi 6 février 2024 sur Kafunel_HEBDOMADAIRES 3

L’élection présidentielle est reportée jusqu’au 15 décembre 2024. Une décision qui ne semble pas plaire la jeunesse sénégalaise. Par conséquent, des heurts sont constatés dans certaines localités du Sénégal depuis 48h. Les manifestants exigent le respect du calendrier électoral suite discours du Président de la République Macky Sall, le samedi 3 février dernier.

Mais la police a joué son rôle de maintien de l’ordre. Ce faisant, 151 individus ont été interpellés sur l’étendue du territoire national depuis le début des manifestations. «52 manifestants ont été mis aux arrêts dimanche dernier et 99 autres ont été appréhendés, hier lundi, lors du vote du projet loi relatif au report de l’élection présidentielle initialement prévue le 25 février 2024 », selon une source autorisée de Seneweb.

3- Retrait de la licence de Walf : Le SYNPICS condamne et demande aux patrons de presse de porter le combat

Macky Sall le dictateur !, scandent les manifestants sénégalais après l'annonce du report sine die de l'élection présidentielle 3
Macky Sall le dictateur !, scandent les manifestants sénégalais après l’annonce du report sine die de l’élection présidentielle 3

Par ordonnance en date du 5 février 2024, la Licence de la Télévision Privée Walfadjri est retirée. Cette décision inique, est une violation sans précédent de la Liberté de la Presse au Sénégal, qui plus est, une atteinte à la Liberté de travail des employés de cette maison de presse, brutalement mis en chômage (…).

Le SYNPICS demande que : La décision de retrait définitif de la Licence soit rapportée

Macky Sall le dictateur !, scandent les manifestants sénégalais après l'annonce du report sine die de l'élection présidentielle 1
Macky Sall le dictateur !, scandent les manifestants sénégalais après l’annonce du report sine die de l’élection présidentielle 1

Que l’organe de régulation soit révoqué, la HARCA mise en place, son indépendance assurée et son autonomie financière garantie par l’Etat.

Que tous les instruments juridiques lui (La Harca) permettant de réguler le secteur en entier, en toute indépendance, de manière contradictoire et sans faiblesse, lui soient assurés

Que les amendements proposés pour actualiser le code de la presse soient votés dans les meilleurs délais.

senegal-presidntielle-
senegal-presidntielle-

→À lire aussi

Le SYNPICS appelle les chefs d’entreprise de presse à s’approprier ce combat, à prendre part aux discussions de la CAP et à l’application des décisions qui seront prises par celle-ci. Il y va de l’avenir de la presse sénégalaise dans son entièreté et de la préservation de l’image du Sénégal, pays démocratique.”

4- Des organisations exigent la levée des restrictions sur l’accès à Internet

Macky-Sall-senegal
Macky-Sall-senegal

Les organisations de défense des droits humains, de la liberté de l’internet et des médias, membres de la coalition #KeepItOn, condamnent fermement la suspension de l’internet des données mobiles au Sénégal.

Elles appellent le gouvernement du Sénégal à abandonner au plus vite ces mesures de restrictions d’accès à l’internet qui constituent une violation inquiétante des droits fondamentaux et des normes internationales en matière de liberté d’expression et d’accès à l’information.

5- Report de la présidentielle : Le décret de Macky publié (Document)

Report de la présidentielle Le décret de Macky publié (Document)
Report de la présidentielle Le décret de Macky publié (Document)

Voilà pour cette revue de presse du 6 Février 2024 sur Kafunel. Nous vous remercions de votre fidélité et nous vous donnons rendez-vous demain pour une nouvelle édition.

Kafunel vous tiendra informés de l’évolution de la situation au Sénégal dans les prochains jours.

N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires et de vos témoignages sur notre site ou sur nos réseaux sociaux.

Merci de nous avoir suivis et à bientôt pour une nouvelle revue de presse sur Kafunel.

A bientôt !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici