La Gambie suspend les licences des distributeurs de Sirop contre la toux

0
171

Sirop contre la toux en Gambie. L’État suspend les licences des distributeurs. Des sirops pour la toux produits en Inde sont incriminés dans le décès de 66 enfants des suites d’une insuffisance rénale aiguë en Gambie.

Sirop contre la toux en Gambie : l’État suspend les licences des distributeurs

Sirop contre la toux en Gambie l’État suspend les licences des distributeurs
Sirop contre la toux en Gambie l’État suspend les licences des distributeurs

Le bilan est lourd. Ces trois derniers mois, l’utilisation de sirops contre la toux et le rhume a entraîné en Gambie la mort d’au moins 66 enfants ayant développé une insuffisance rénale aiguë.

Dans ce petit pays de l’Afrique de l’Ouest, enclavé dans le Sénégal, les soupçons se dirigent vers le laboratoire indien Maiden Pharmaceuticals Limited qui produit les médicaments en question.

Sirop contre la toux en Gambie l’État suspend les licences des distributeurs 1
Sirop contre la toux en Gambie l’État suspend les licences des distributeurs 1

A lire aussi

Il s’agit du Promethazine Oral Solution, Kofexmalin Baby Cough Syrup, Makoff Baby Cough Syrup et Magrip N Cold Syrup. Le président Adama Barrow, dans l’urgence, a ordonné la suspension des licences des fournisseurs desdits sirops.

Un décret, pris samedi, permet à l’Agence gambienne de contrôle des médicaments d’exécuter la décision.

Du côté de la police, une enquête est déjà ouverte pour établir les responsabilités. Le ministère gambien des Affaires étrangères a également reçu l’ordre de consulter l’ambassadeur de l’Inde.

La colère des familles éplorées gronde.

sirop_contre_la_toux_prohibe
sirop_contre_la_toux_prohibe

Dans l’opinion publique gambienne, la négligence des autorités sanitaires est pointée du doigt.

Mercredi dernier, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) avait recommandé le retrait des quatre sirops qui « pourraient avoir un lien » avec les morts enregistrées en Gambie.

À en croire l’organisme spécialisé des Nations Unies, les médicaments en solution buvable « contiennent des quantités inacceptables de diéthylène glycol et d’éthylène glycol » pouvant provoquer des vomissements, des douleurs abdominales, des diarrhées, une incapacité à uriner, des maux de tête, des complications rénales aiguës et la mort.

Sirop contre la toux en Gambie l’État suspend les licences des distributeurs ok
Sirop contre la toux en Gambie l’État suspend les licences des distributeurs ok

A lire aussi

Ce scandale a poussé le gouvernement gambien à annoncer la révision des conditions d’octroi de licences médicales. Jusque-là, Maiden Pharmaceuticals Limited se mure dans le silence.

Le gouvernement indien, pour sa part, a indiqué qu’il enquête sur la dangerosité des sirops fabriqués dans l’État de l’Haryana, dans le Nord du pays.

En attendant, les bureaux Maiden Pharmaceutical Limited à New Delhi, la capitale de l’Inde, ont été fermés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here