Consommer des produits de la ruche pour booster son organisme
Consommer des produits de la ruche pour booster son organisme

Le système immunitaire (parfois appelé système lymphatique) d’un organisme est un système biologique constitué d’un ensemble coordonné d’éléments de reconnaissance et de défense qui discrimine le soi du non-soi.

Il est hérité à la naissance, mais autonome, adaptatif et doué d’une grande plasticité, il évolue ensuite au gré des contacts qu’il a avec des microbes ou substances environnementales étrangères au corps. La rédaction vous propose 6 habitudes et aliments qui boostent vos défenses …

Manger équilibré renforce l’immunité 1/6

Manger équilibré renforce l’immunité
Manger équilibré renforce l’immunité

Les aliments bons pour la flore intestinale

Adopter une alimentation équilibrée permet d’éviter les carences, qui pourraient nuire à la bonne santé de notre organisme.

En outre, certains aliments sont des alliés de notre flore intestinale, parce qu’ils contiennent des prébiotiques ou des probiotiques. Or, le microbiote joue un rôle primordial dans l’efficacité de nos défenses immunitaires. 

Les probiotiques sont les bonnes bactéries qui composent notre flore intestinale. Le yaourt, le lait fermenté, la choucroute, le miso ou encore le tempeh en contiennent.

Les prébiotiques, quant à eux, sont la nourriture de ces bactéries. Vous pouvez faire le plein en consommant certains légumes comme l’ail, les asperges, les oignons ou les poireaux, mais aussi de l’orge, de l’avoine ou des fruits tels que les agrumes ou le kiwi. Les graines de lin et de chia sont également riches en prébiotiques. 

Les aliments qui boostent vos défenses

Par ailleurs, certaines vitamines et minéraux agissent directement sur le système immunitaire. Là encore, on les retrouve dans certains aliments. L’huile de foie de morue, le jaune d’œuf et les produits lait sont riches en vitamine A, qui favorise la production de globules blancs et d’anticorps.

Les poivrons, le chou frisé mais aussi les agrumes et certains fruits rouges fournissent de la vitamine C, qui lutte contre l’oxydation cellulaire. Enfin, les huîtres, la viande rouge et le sésame vous apportent du zinc, dont le déficit pour dérégler le système immunitaire. 

Opter pour un régime méditerranéen peut aider, dans la mesure où ce dernier est riche en fruits et légumes, qui apportent une grande variété de phytonutriments et antioxydants, et faible en sucres rapides.

“Mangez vos fruits et légumes entiers, de préférence avec la peau, car elle contient des fibres essentielles qui nourrissent les bactéries de votre tube digestif, cruciales pour combattre les infections”, recommande le Dr Claire Bailey, médecin généraliste, dans une interview à The Telegraph.

Dans ce cas, lavez-les bien ou, mieux, optez pour des produits bios, pour ne pas avaler de pesticides

Bien s’hydrater est capital pour de nombreuses fonctions métaboliques 2/6

Bien s’hydrater est capital pour de nombreuses fonctions métaboliques
Bien s’hydrater est capital pour de nombreuses fonctions métaboliques

L’hydratation est d’une importance capitale, mais largement négligée”, explique l’immunologiste Ross Walton à nos confrères de CEO Magazine. “Tellement de fonctions métaboliques en dépendent”. 

En effet, l’eau est le principal composé du sang, qui fournit aux cellules l’oxygène et les nutriments dont elles ont besoin, et transporte les déchets hors du corps.

Elle régule également la température de l’organisme, grâce à la production de sueur, et contribue à lubrifier les articulations.

Certains aliments, riches en eau, contribuent à une bonne hydratation : pastèque, courgette, concombre, pamplemousse… 

Dormir suffisamment contribue au bon fonctionnement du système immunitaire 3/6

Dormir suffisamment contribue au bon fonctionnement du système immunitaire
Dormir suffisamment contribue au bon fonctionnement du système immunitaire

Une étude épidémiologique menée par l’Inserm et le CNRS auprès de 9 294 sujets, a montré qu’un mauvais sommeil augmente la vulnérabilité aux infections.

“Ces résultats confortent l’hypothèse selon laquelle le sommeil aiderait le système immunitaire à fonctionner et à se reconstituer”, peut-on lire sur le site de l’Inserm. 

Pour Sylvaine Areno, auteure principale de l’étude, “cette mise au repos permet sans doute de consacrer son énergie à d’autres fonctions”, telles que l’apprentissage, la mémorisation… mais aussi le renforcement de l’immunité

Pratiquer une activité physique régulière améliore les défenses 4/6

Pratiquer une activité physique régulière améliore les défenses
Pratiquer une activité physique régulière améliore les défenses

Plusieurs études ont montré que la pratique d’une activité physique régulière participe au bon fonctionnement du système immunitaire. C’est notamment le cas d’une étude anglaise publiée en mars 2018 dans la revue Aging Cell. 

Cette dernière a montré que les personnes les plus sportives ont un nombre plus élevé de lymphocytes T, un type de globules blancs essentiels pour défendre l’organisme contre les agressions.

Elles possédaient également plus d’IL-7, une molécule qui protège le thymus – la glande où sont produits ces globules – et moins d’IL-6, qui contribue à son atrophie. 

Consommer des produits de la ruche pour booster son organisme 5/6

Consommer des produits de la ruche pour booster son organisme
Consommer des produits de la ruche pour booster son organisme

Les produits de la ruche (miel, pollen, propolis, gelée royale…) sont considérés comme des superaliments, qui ont un effet bénéfique sur le système immunitaire.

“La consommation quotidienne de miel et de vitamine C aide à booster son immunité en période d’épidémie virale”, précise le Dr Della Valle. 

En effet, le miel est considéré comme un antiseptique naturel, qui contient des flavonoïdes et des caroténoïdes, riches en polyphénols.

En hiver, on en consomme une cuillerée à soupe par jour pour profiter de ses bienfaits. Attention toutefois à ne pas en abuser, car il est riche en sucre. De même, il est déconseillé aux jeunes enfants, car il présente un risque de botulisme. 

Le pollen, de son côté, contribue au bon équilibre de la flore intestinale. On peut en consommer une cuillère à soupe par jour, dans un yaourt par exemple.

Quant à la gelée royale, elle stimule l’organisme par sa richesse en vitamines B et C. On en prend une cuillère à café quotidiennement, en cure de deux à trois semaines en période d’épidémie. 

Miser sur l’homéopathie peut aider 6/6

Miser sur l’homéopathie peut aider
Miser sur l’homéopathie peut aider

“Certains remèdes homéopathiques peuvent également aider à renforcer son immunité, comme Oscilococcinum”, explique le Dr Della Valle.

“Mais leur efficacité n’est évidemment pas prouvée pour la lutte contre le coronavirus”, précise-t-elle.

Pour ce qui est de la posologie, il est recommandé de prendre une dose, trois fois par jour, dès l’apparition des premiers symptômes de l’état grippal, pendant un à trois jours.

Si les symptômes persistent, il faut consulter son médecin traitant.

Notez toutefois que si vous avez été en contact avec une personne contaminée à Covid-19 ou que vous avez voyagé dans une zone à risque, et que vous présentez des symptômes grippaux, il est recommandé d’appeler le Centre-15 sans tarder. 

Laisser un commentaire