DIRECT. Joe Biden investi président : des images fortes et un discours consensuel. Joe Biden est devenu le 46e président des Etats-Unis. Il a prononcé un discours axé sur sa volonté d’unir tous les Américains. Il a assuré que les Etats-Unis allaient « redevenir un partenaire de confiance pour la paix dans le monde ».


SOMMAIRE

  1. Discours de Joe Biden en direct
  2. Investiture de Joe Biden
  3. Biden investi sur la Bible
  4. Risque d’attentat
  5. Lady gaga chante pour Biden
  6. Programme de Joe Biden
  7. Bio express de Joe Biden

⇒ Joe Biden investi président : des images fortes et un discours consensuel

L’ESSENTIEL


Joe Biden : un discours pour appeler à l’unité

Joe Biden est devenu le nouveau président des Etats-Unis ce mercredi 20 janvier, en prononçant l’engagement solennel de défendre la Constitution, la main sur la Bible. Les principales déclarations de Joe Biden :

The Most Famous Attorneys In Dakar – See The List .
En savoir plus

« Nous avons découvert que notre démocratie était fragile, mais la démocratie a gagné ».
« L’histoire dépend de nous tous, nous, le peuple. Nous sommes une grande nation, de bonnes gens, nous avons encore beaucoup de choses à reconstruire, à réparer, à soigner ».

Joe Biden le discours du président investi, les images de la cérémonie
Joe Biden le discours du président investi, les images de la cérémonie

« Nous allons restaurer l’âme de l’Amérique. Et pour cela, nous avons besoin d’unité ».
« Aujourd’hui, j’ai comme objectif d’unir tous les Américains. Nous devons nous unir contre l’inégalité, le désespoir, la violence. Nous allons surmonter les épreuves ».
« Nous devons être meilleurs, nous devons bannir la suspicion, croire dans les faits et la science »

« Aujourd’hui, nous avons investi la première femme vice-présidente des Etats-Unis ».
« Je vous le promets, je serai un président pour tous les Américains, je me battrai autant pour ceux qui m’ont défendu que pour ceux qui m’ont combattu ».
« Dans la vie, on ne sait jamais ce que le destin vous réserve. Un jour une main vous sera tendue, un autre jour, ce sera à vous de tendre cette main ».
« Nous entrons dans une phase critique de la pandémie. Nous allons sans doute souffrir, mais nous allons surmonter cette crise ».
« Le monde nous regarde aujourd’hui. Je lui dis que nous allons redevenir un exemple. Nous serons un partenaire de confiance pour la paix mondiale ».
« Mon premier acte de président sera de prier pour toutes les personnes disparues à cause du coronavirus ». « Nous allons écrire l’un des plus grands chapitres de l’histoire américaine, surmonter cette épreuve ».
« Je vous donne ma parole de défendre la Constitution, la démocratie, tous les Américains. Nous allons écrire une histoire ensemble, de dignité, de grandeur, d’espoir et de justice. Ces valeurs ne sont pas mortes. L’Amérique doit demeurer un phare pour le monde ».


L’investiture de Joe Biden en direct vidéo

La plupart des médias américains retransmettent en direct la cérémonie d’investiture de Joe Biden. Le Washington Post propose de suivre l’événement sur sa chaîne Youtube :

https://youtu.be/KrJF8Iz-7R8

EN DIRECT
Recevoir nos alertes live !


19:41 – Joe Biden reçoit des cadeaux des responsables du Congrès

Comme la tradition le veut, après son investiture, Joe Biden est en train de recevoir des cadeaux de la part des responsables du Congrès, notamment des tableaux et des objets symboliques de la démocratie américaine et de l’histoire de la Maison-Blanche.


19:36 – Emmanuel Macron adresse ses voeux à Joe Biden

Après l’investiture de Joe Biden, Emmanuel Macron a félicité le 46e président des États-Unis et sa vice présidente Kamala Harris.

« Meilleurs voeux pour ce jour très important pour le peuple américain. Nous sommes ensemble. Nous serons plus forts pour affronter les défis de notre temps. Plus forts pour construire notre futur. Plus forts pour protéger notre planète », a écrit le président.


19:22 – Le pape François s’adresse au catholique Joe Biden

Le souverain pontife a tenu à adresser une message au tout nouveau président américain, officiellement investi désormais, qui n’a jamais caché sa foi catholique.

Le pape a dit souhaiter que Joe Biden soit « guidé dans ses efforts pour favoriser la réconciliation et la paix aux Etats-Unis et entre les nations du monde, afin de faire avancer le bien commun universel ».


19:05 – Obama-Harris, un « fist bump » historique

A événement historique, moments historiques… Barack Obama, qui a bien entendu assisté à la cérémonie d’investiture de Joe Biden, a salué d’un « fist bump » (poing contre poing) la vice-présidente Kamala Harris, elle aussi investie ce mercredi.

Obama et Harris ont en commun d’être respectivement le premier président afro-américain et la première femme vice-présidente de l’histoire des Etats-Unis.


18:58 – Des chefs d’Etats félicitent Joe Biden

Plusieurs chefs d’Etats ont félicité Joe Biden après son investiture en tant que 46e président des Etats-Unis ce mercredi.

Le Premier ministre japonais Yoshihide Suga a par exemple tenu à rappeler que « le Japon et les États-Unis » étaient « des alliés fermement liés par des liens et des valeurs universelles partagées ».

Narendra Modi, le Premier ministre indien, a pour sa part souhaité ses « meilleurs vœux pour un mandat couronné de succès à la tête des États-Unis ».


18:51 – Mike Pence a quitté le Capitole

Accompagnés de la vice-présidente Kamala Harris Harris et son mari Doug Emhoff, l’ancien vice-président Mike Pence et son épouse Karen Pence ont quitté le Capitole, après la cérémonie d’investiture de Joe Biden.


18:44 – Des juges de la Cour suprême n’ont pas assisté à l’investiture de Biden

Samuel Alito, Clarence Thomas et Stephen Breyer, trois des juges de la Cour suprême, n’ont pas assisté à l’investiture du président Joe Biden en raison des risques pour la santé publique posés par la pandémie de Covid-19, selon le responsable de l’information publique.

Ces juges sont également les membres les plus âgés de la plus haute juridiction des Etats-Unis.

Le juge en chef John Roberts et la juge Sonia Sotomayor ont quant à eux fait prêter les serments de Joe Biden et de la vice-présidente Kamala Harris. Sotomayor, qui souffre de diabète, s’est montrée extrêmement prudente.


18:36 – Le compte Twitter de la présidence à l’effigie de Biden

Le compte Twitter de la présidence est désormais à l’effigie de l’administration Joe Biden, tout comme celui de la vice-présidence, qui affiche des photos de Kamala Harris. Le compte de la première dame est lui désormais à l’effigie de Jill Biden.


18:28 – Lecture d’un poème

Après les prestations de serments, les performances musicales, place désormais à la lecture d’un poème. C’est Amanda Gorman, poétesse de seulement 22 ans, qui se prête à l’exercice en lisant un texte sur l’unité nationale baptisé « The Hill We Climb » (« La colline que nous gravissons »). Il s’agit d’une initiative de Jill Biden, qui a fait savoir qu’elle appréciait l’oeuvre de la jeune poétesse.


18:22 – Le show se poursuit

Alors que le discours de Joe Biden vient de s’achever, le chanteur de country Garth Brooks s’est avancé sur la scène pour chanter Amazing Grace.


18:16 – Fin du discours de Biden

« Que Dieu bénisse l’Amérique » : c’est par ces mots que Joe Biden a conclu un discours résolument porté sur l’espoir et l’unité. Le 46e président s’est engagé à apaiser son pays après quatre années de turbulences.

18:13 – Biden sur le Covid-19

Il a promis d’en faire sa priorité absolue : Joe Biden a évoqué la lutte contre la pandémie de Covid-19, alors que les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé du monde avec plus de 400 000 décès liés au virus. « Nous allons avoir besoin les uns des autres pour tenir face à cet hiver difficile. Nous devons écarter les divisions politiques et faire face à cette pandémie comme une nation. Nous allons traverser cette pandémie ensemble », a-t-il lancé.


18:07 – Biden met en avant sa décision d’avoir nommé Harris

« Aujourd’hui, alors que vient d’être investie la première femme au poste de vice-présidente, qu’on ne vienne pas me dire que les choses ne peuvent pas changer ! », a plaidé Joe Biden dans son discours d’investiture.


18:04 – Biden promet que les violences du Capitole ne se reproduiront « jamais »

Dans son discours d’investiture, Joe Biden vient d’évoquer les violences ayant eu lieu au Capitole il y a tout juste deux semaines. « Je vous promets que cela ne se reproduira jamais, jamais », a déclaré le tout nouveau président des Etats-Unis.


18:00 – « Faire baisser la température »

Dans un discours résolument tourné vers l’apaisement et l’optimisme, Joe Biden a appelé ses concitoyens à « baisser la température », évoquant des tensions empêchant le progrès et l’unité de l’Amérique. « Nous avons beaucoup à faire, beaucoup à réparer, à construire, à soigner (…) Peu de personnes dans notre histoire ont eu à faire face à des temps aussi troublés », a-t-il également déclaré.


Les images d’une investiture sous tension aux Etats-Unis

LIRE PLUS
Voir les images


Un discours prononcé sans public

Joe Biden a prononcé son grand discours d’intronisation devant une l’immense esplanade du National Mall sans public. Mais ce haut-lieu de la démocratie américaine n’était pas vide : elle avait été recouverte de 191 500 drapeaux américains.

La foule habituellement regroupée au National Mall, immense esplanade située au pied du Capitole fermée depuis le 15 janvier, avait été priée d’assister à l’événement derrière la télévision.

Pas question de transformer le premier jour de Joe Biden à la tête des Etats-Unis en cluster géant, mais surtout, pas question de voir les graves incidents du 6 janvier se répéter.

Le pays est encore sous le choc de ces scènes à peine croyables de manifestants envahissant le Capitole, alors que le démocrate faisait l’objet d’un vote entérinant son statut de président-élu.

Washington ressemble depuis ce jour-là à une ville sous couvre-feu permanent. En plus de la police, vingt mille soldats de la Garde nationale ont été dépêchés depuis les Etats voisins.


Joe Biden investi sur la Bible

C’est une curiosité vu de France, mais il est établi par la tradition que le président américain prête serment sur la Bible lors de son investiture.

Les Etats-Unis sont bien une République laïque, mais la distinction entre l’Etat et la religion n’a pas les mêmes implications outre-Atlantique ; l’investiture du président n’échappe pas à une solennité spirituelle, sacralisée par le serment prononcé la main gauche posée sur le texte chrétien.

Joe Biden a prononcé ces quelques mots : « Je promets d’assurer loyalement la charge de président des États-Unis et que du mieux de mes capacités, je préserverai, protégerai et défendrai la Constitution des États-Unis ».


Un risque d’attentat lors de l’investiture de Joe Biden

Le FBI avait officiellement fait savoir qu’il redoutait des violences et plus précisément des exactions d’un « groupe armé identifié » qui pouvait se préparer à « prendre d’assaut » des bâtiments officiels, que ce soit à Washington ou dans d’autres villes américaines. Le bureau d’investigation s’était même résolu à éplucher le profil de l’ensemble des soldats.

En plus des moyens humains, les autorités n’ont pas fait les choses à moitié et cela dit tout de l’inquiétude qui règne autour de l’investiture de Joe Biden. Les ponts passant au-dessus du fleuve Potomac et reliant l’Etat de Washington à la Virginie avaient été fermés, tout comme treize stations de métro. Un périmètre de sécurité, appelé « zone rouge », avait été instauré sur des kilomètres autour de la Maison-Blanche.


Lady Gaga, Tom Hanks, Justin Timberlake présents pour Joe Biden

Malgré le contexte sécuritaire très singulier, l’Amérique reste l’Amérique et un show a bien eu lieu. Plusieurs artistes se sont produits devant le Capitole et notamment Lady Gaga, la « grande amie » de Joe Biden, choisie pour chanter l’hymne américain. Ont aussi participé à la cérémonie Jennifer Lopez et le groupe New Radicals.


PROGRAMME, BIOGRAPHIE, FAMILLE… QUI EST JOE BIDEN ?


Quel est le programme de Joe Biden ?

Lors de la campagne pour l’élection américaine, chaotique, Joe Biden a changé de ton, s’en prenant d’une part avec une virulence croissante au fil des semaines à Donald Trump, et fait des annonces que lui-même qualifiait de trop radicales il y a quelques mois.

Avec des propositions plus à gauche et un plan de relance que son ancien rival Bernie Sanders observe d’un bon oeil. Il s’est aussi fixé comme priorité la lutte contre le coronavirus aux Etats-Unis. Voici les points principaux du programme de Joe Biden.

Investissement massif pour endiguer le Covid-19 – Joe Biden souhaite mettre en place un corps de santé de 100 000 employés consacré à la lutte contre le virus, constituer des stocks de vaccins et lancer d’immenses dispositifs de dépistages sur tout le pays.

Hausse des impôts des plus fortunés – Le candidat à la Maison Blanche entend augmenter les impôts – alors que Donald Trump les a considérablement baissés – en ciblant les plus aisés du pays, pour récupérer au total près de 4 000 milliards de dollars sur 10 ans. Selon les calculs de l’American Enterprise Institute, les 1% les plus riches paieraient les trois quarts de la facture.

Salaire minimum doublé – Joe Biden a fait sienne cette proposition du « socialiste » Bernie Sanders : faire passer le salaire minimum fédéral de 7,25 dollars de l’heure à 15 dollars. Du jamais vu dans l’histoire moderne des Etats-Unis.

Financement du système de santé et de retraite sur les revenus les plus élevés – La « Social Security américaine » est actuellement financée par une taxe de 12,4% répartie entre employés et employeurs, sur les revenus allant jusqu’à 137 700 dollars. Joe Biden entend supprimer ce plafond, ce qui implique que les Américains aux plus forts revenus seront ceux qui seront les plus mis à contribution.

Renforcement des aides sociales pour financer les études des jeunes résidant dans un foyer gagnant moins de 125 000 dollars par an.

Augmentation de la taxe sur le capital, pour la faire passer de 23,8% à 39% sur les revenus au-delà d’un million de dollars. Joe Biden, en revanche, ne propose pas de taxer les plus-values boursières et un impôt sur la fortune, au grand dam de l’aile gauche démocrate.

Augmenter de taux d’imposition sur les profits des entreprises, avec une disposition spéciale pour les profits réalisés à l’étranger, encore davantage ciblés (avec un taux doublé, pour le fixer à 21%).

Consacrer 2 000 milliards de dollars à la lutte contre le réchauffement climatique, sur l’ensemble de son mandat, avec deux mesures phares : atteindre la neutralité carbone dans la production d’électricité en 2035 et mettre en place un gigantesque plan de rénovation du parc immobilier.

Sur le plan international, il a par indiqué qu’il allait faire revenir les Etats-Unis dans l’accord de Paris sur le climat et reprendre des relations normalisées avec l’Otan.


Investiture de Joe Biden : la « machine à gaffes » arrive à la Maison Blanche

Investi 46e président des Etats-Unis le 20 janvier, Joe Biden avouait lui-même fin 2018 « Je suis une machine à gaffes ». Tour d’horizon (non-exhaustif) de ses pires déclarations maladroites.


Qui est Joe Biden ? Biographie express

Joe Biden est né le 20 novembre 1942 à Scranton, en Pennsylvanie. Il a occupé pendant 36 ans ans le poste de sénateur du Delaware, de 1973 à 2009, avant d’entrée dans la lumière en devenant le vice-président de Barack Obama.

Il restera à ce poste pendant les deux mandats du 44e président des Etats-Unis, jusqu’en 2017. De confession catholique et d’origine modeste, Joe Biden étudie l’histoire et les sciences politiques dans le Delaware, où sa famille s’est installée. Il poursuit ses études de droit à New York et devient juriste.

Agé aujourd’hui de 78 ans, il débute sa carrière en politique en 1970, lorsqu’il devient élu au conseil du comté de New Castle avant, deux ans plus tard, de devenir sénateur. Il décide de se présenter à la primaire démocrate de 2020 en vue de la présidentielle face, notamment, à Bernie Sanders.

Ce dernier, issu de l’aile gauche du parti, débute fort et Joe Biden essuie plusieurs déconvenues, avant de rééquilibrer les débats grâce aux soutiens nombreux des candidats de l’aile centriste. La pandémie de coronavirus aura raison de la candidature de Bernie Sanders, qui abandonnera la course.

Lire l’article

Le nouveau président des Etats-Unis a connu plusieurs moments dramatiques dans sa vie privée. Après avoir rencontré sa femme Neilia Hunter très jeune, à l’université, le couple donnera naissance à trois enfants.

En 1972, ces derniers et son épouse sont victimes d’un grave accident de la route, provoquant la mort de sa fille Naomi Christina, treize mois, et de Neilia Hunter, âgée de 30 ans.

Le démocrate se retrouve avec ses deux fils, Beau, décédé en 2015 des suites d’un cancer au cerveau, et Hunter, qu’il éduque seul, jusqu’à son remariage avec Jill Tracy Jacobs en 1977 et avec qui il partage encore sa vie aujourd’hui. Le couple a donné naissance à une fille, Ashley, née en 1981.

ELECTIONS AMÉRICAINES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here